"Les grandes ondes": une comédie décalée à ne pas manquer!

Publié dans Culture – Ciné

Le suisse Lionel Baier a déjà plusieurs films à son actif, mais c'est à l'occasion de la sortie en salles de la comédie "Les Grandes ondes (à l'ouest)" que je l'ai découvert...et rencontré!

"Les grandes ondes": une comédie décalée à ne pas manquer!

Comédie franco-suisse-portugaise de 1h24min (2013) réalisée par Lionel Baier avec Valérie Donzelli, Michel Vuillermoz, Patrick Lapp... Sortie le 12 février 2014.

Synopsis: Avril 1974. Deux journalistes de la radio sont envoyés au Portugal pour réaliser un reportage sur l’entraide suisse dans ce pays. Bob, technicien proche de la retraite, les accompagne à bord de son fidèle combi VW. Mais sur place, rien ne se passe comme prévu: la tension est à son comble entre Julie, la féministe, et Cauvin le reporter de guerre roublard. La bonne volonté de Pelé, le jeune traducteur portugais, n’y fait rien: la petite équipe déclare forfait. Mais le vent de l’Histoire pousse le Combi VW en plein coeur de la Révolution des Oeillets, obligeant cette équipe de pieds nickelés à prendre part, et corps, à cette folle nuit du 24 avril 1974 (source allocine.fr).

Voici la bande-annonce:

Le saviez-vous?

  • Le scénario des Grandes Ondes (à l'Ouest) est inspiré d'une expérience vécue par le réalisateur Lionel Baier. Celui-ci avait participé à une commémoration en République Tchèque de la chute du mur de Berlin. Il avait observé la vie des deux techniciens et du journaliste dont il était accompagné. Les notes prises lors de ce séjour combinées aux évènements historiques (la Révolution des Oeillets, fortement médiatisée en Suisse) sont à l'origine du scénario du film.

  • Lionel Baier précise à propos de son choix pour Michel Vuillermoz dans le rôle de Cauvin : "A la manière d’un acteur anglo-saxon, ces deux expériences de jeu le nourrissent à parts égales. Il a la précision et la rigueur du théâtre conjuguées au sens du cadre et du hors champ. Grâce à lui, Cauvin arrive à être à la fois goujat et bouleversant. Et ceci dans le même plan."

"Les grandes ondes": une comédie décalée à ne pas manquer!
  • Il y a certains réalisateurs qui utilisent la musique de façon minimaliste, juste pour souligner une action ou une image et puis il y a ceux qui l'utilisent comme un véritable leitmotiv. C'est le cas de Lionel Baier qui s'est servi de la musique du compositeur américain Georges Gershwin. Lui qui recherche toujours un compositeur spécifique pour ses oeuvres a vu en la musique de Gershwin la sonorité idéale : "Gershwin est intervenu à un moment de l’écriture où nous peinions à définir le ton de la comédie. Nous ne trouvions pas sa mélodie humoristique. Gershwin est le roi des actions en cascade. (...) Comme si la musique s’entraînait toute seule."

  • Les Grandes Ondes (à l'Ouest) fait partie d'une tétralogie que souhaite mettre en scène Lionel Baier sur l'Europe, le but étant de réaliser des films sur les liens entre européens. Il y a déjà eu Comme des voleurs (à l'est) en 2007. Le réalisateur espère réaliser la partie sur le nord en Ecosse et la partie sur le sud en Italie. Le ton de chaque film sera déterminé par les évènements historiques ainsi que les situations politiques.

Source: allocine.fr

"Les grandes ondes": une comédie décalée à ne pas manquer!

Mon avis:

Comme je vous le disais ici, j'aime bien quand j'en ai l'occasion assister à des projections suivies de rencontres avec l'équipe du film. J'étais donc naturellement au rendez-vous quand le cinéma ABC a invité le réalisateur Lionel Baier. Après avoir aperçu le Suisse dans l'émission "On n'est pas couché" la veille au soir, hier je me suis donc retrouvée face à lui avant et après la projection de sa première véritable comédie: "Les grandes ondes (à l'ouest)".

Le film bénéficiant d'une bonne promo, vous en avez certainement déjà entendu parler. Et je vais aller dans le même sens que toutes les critiques positives vues et/ou entendues ici et là, car "Les grandes ondes" fait bel et bien partie de ces petits films d'auteur réussis qui donnent le sourire et que l'on a envie de recommander à ses amis!

Frais et décalé, il nous plonge au coeur des années 70 aux côtés d'un trio au départ bien mal assorti dont l'atout charme est Valérie Donzelli, qui joue une animatrice radio féministe, ambitieuse et un peu perchée. Elle est envoyée au Portugal avec Michel Vuillermoz, excellent en reporter de terrain qui perd la mémoire, et de Patrick Lapp, technicien flegmatique et chauffeur du beau combi Volkswagen de la station!

"Les grandes ondes": une comédie décalée à ne pas manquer!

Lionel Bauer nous a confié qu'il connaissait Valérie Donzelli depuis longtemps et qu'il avait écrit le rôle pour elle. Il a fait appel à Michel Vuillermoz pour faire se confronter à l'écran deux familles de cinéma très différentes, sans que l'un de ces personnages ne prenne le dessus sur l'autre. Et il a pensé à Patrick Lapp, dont c'était le premier rôle au cinéma, car il est très connu en Suisse en tant qu'acteur de théâtre. Ce trio de pieds nickelés est complété par le jeune acteur portugais Francisco Belard qui, dans le film, a appris à parler français en regardant les films de son idole Marcel Pagnol et ponctue ses phrases d'amusants "Peuchère!" mais, dans la vie, l'aurait fait en visionnant des films de...Jacques Tati (eh oui!). Lionel Baier déroule leurs aventures sur une musique de Gershwin, et c'est le sourire aux lèvres qu'on les suit pendant la fameuse nuit du 24 avril 1974.

Un bon moment donc que celui passé en compagnie du réalisateur suisse, qui n'a pas renoncé face aux intempéries et a passé de longues heures dans différents trains pour venir jusqu'à la ville rose, un endroit qu'il dit affectionner tout particulièrement! Et on le croit volontiers puisque l'un de ses long-métrages (inédits) s'appelle... Toulouse.

---

Et vous, êtes-vous tentés par "Les Grandes Ondes"?

Commenter cet article

Isa 25/02/2014 18:54

Je n'avais absolument pas entendu parler de ce film et c'est la 2eme fois aujourd'hui qu'on me le vends ! Une amie m'en a parlé cet après midi et elle a beaucoup aimé !

My Little Discoveries 25/02/2014 20:58

C'est un petit film d'auteur sympa, en tout cas j'ai passé un bon moment!

Isabelle de Guinzan 20/02/2014 16:23

Oui, il me dit beaucoup ! Avec Valérie Donzelli de toute façon, je crois que ça pourrait me suffire comme argument..

My Little Discoveries 20/02/2014 17:44

J'espère que tu pourras aller le voir alors, bonne soirée Isabelle! ;)

pim 18/02/2014 14:40

Ahhhh arrête avec tes supers films qui donnent envie à chaque fois, moi qui viens juste de réussir à voir lunchbox à midi et qui ai attendu le dernière diffusion à Utopia...

je n'arrive pas à laisser de commentaires sur le billet précédent :-(
Bonne journée

My Little Discoveries 18/02/2014 21:39

Eh non, je ne connaissais pas! Un Toulousain en plus, merci pour le lien! ;)

pim 18/02/2014 21:14

Je voulais te demander si tu connaissais Gilbert Legrand dans le même style http://gilbert-legrand.com/index.html
C'est super ce Javier perez

My Little Discoveries 18/02/2014 17:57

Héhé... "The lunchbox" t'a plu j'espère? ;)
En effet il y a des problèmes de commentaires sur le billet précédent, je l'ai signalé à Overblog mais je n'ai pas encore eu d'explication... Désolée! :(
Bonne soirée Pim!

filou49 17/02/2014 23:34

ah je suis ravi de voir que tu as changé d'avis, tu n'avais pas du tout envie d'y aller la semaine passée lorsque j'ai parlé du film en avant première :o) je vois que Laurent Ruquier est plus convaincant que moi :o)... enfin surtout Lionel Baier d'ailleurs car j'ai vu également l'émission et je l'ai trouvé tres drole, singulier et solaire, un peu comme l'est son film d'ailleurs... et je regrette d'autant plus d'avoir annulé l'interview que je devais faire avec lui en tete à tete le soir de la projection j'ai pas eu le courage de rester au ciné ( faut dire que j'habite vachement loin du ciné mais j'ai pas d'excuse) car je suis sur que la rencontre aurait été délicieuse... dommage mais en tout cas ravi de voir que tu as aimé ce film et que le bouche à oreille semble très bon!!

My Little Discoveries 18/02/2014 17:55

Eh oui, finalement je me suis laissée convaincre par les bonnes critiques (mais pas du tout par Laurent Ruquier je te rassure, je ne suis pas restée longtemps devant...lol), et comme le réalisateur venait à Toulouse c'était le petit plus qui m'a décidée! ;)
Je suis d'accord avec toi, Lionel Baier a l'air vraiment très sympa! Il nous a répété que toutes les occasions étaient bonnes pour lui pour venir à Toulouse, et que malgré le sacré périple qu'il a du faire à cause des intempéries, il était ravi d'être parmi nous! Moi je n'aurais pas refusé l'interview ;)

Aurore 17/02/2014 23:20

Ta critique me donne envie de le voir, si j'ai le temps j'irai. Mais la bande annonce ne m'avait pas du tout produit ce sentiment en revanche !!

My Little Discoveries 18/02/2014 17:51

Je serais curieuse de lire ton avis, bonne soirée Aurore!

Livy 17/02/2014 20:40

Un road trip qui a l'air cocasse et sympa, je dis pourquoi pas :)

My Little Discoveries 18/02/2014 17:51

C'est ça, un joli petit film sans prétention mais qui fait sourire!

Le monde de Lali 17/02/2014 12:37

Mmmmmh la B.A. ne m'attire pas du tout, je passe mon tour ;)

My Little Discoveries 17/02/2014 17:37

C'est un style un peu particulier, je comprends qu'on puisse ne pas adhérer! ;)

lalydo 17/02/2014 11:17

Pourquoi pas???
Bonne semaine, gros bisous!

My Little Discoveries 17/02/2014 17:36

Je serais curieuse d'avoir ton avis ;)
Gros bisous et très bonne semaine à toi aussi!

Mélanie 17/02/2014 09:23

C'est le prochain que j'ai très envie de voir :)

My Little Discoveries 17/02/2014 17:36

Bon film alors! ;)