Je reprends aujourd'hui le chemin du blog pour vous encourager à aller voir un film dont je trouve qu'on ne parle pas assez: Amanda.

 

Drame français de 1h47min (2018) réalisé par Mikhael Hers avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin... Sorti le 21 novembre 2018.

 

Synopsis: Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda (source allocine.fr).

 

Le saviez-vous ?

 

  • Le désir pour le réalisateur Mikhaël Hers de saisir quelque chose de la violence de notre époque est notamment né des attentats de 2015 "parce que ceux-ci étaient le point paroxystique de la violence d’aujourd’hui. Et par extension les attentats appartiennent désormais à un tableau d’ensemble plus vaste d’une époque où l’on est rudoyé par la perte de repères et la prise de conscience de notre fragilité. J’avais plusieurs choses en tête... Témoigner du Paris d’aujourd’hui, la figure d’un grand enfant et d’un petit enfant qui s’accompagnent, les attentats du 13 novembre... Un film est constitué de plein d’éléments qui s’agrègent un peu mystérieusement, jusqu’à dessiner une architecture, un récit qui vous devient nécessaire, que vous ne pouvez contourner."

 

  • Mikhaël Hers a choisi Vincent Lacoste pour interpréter son héros, David. "Dans la première version du scénario, le personnage était plus vieux mais en discutant avec Pierre Guyard, mon producteur, on s’est dit que la vérité du personnage résidait dans cet âge précis, très jeune adulte, où l’on vient tout juste de dépasser la vingtaine... Et dans cette tranche d’âge, Vincent Lacoste était l’évidence. Son visage, sa façon de parler, sa douceur, sa grâce, sa beauté un peu gauche, infiniment touchante... J’ai eu un plaisir immense à travailler avec lui. Il est époustouflant et s’est immiscé dans le projet avec beaucoup de travail et une grande justesse", affirme le réalisateur.

 

  • La révélation Isaure Multrier joue Amanda. "Isaure n’avait encore jamais joué. C’est la directrice de casting qui l’a remarquée dans la rue. J’avais ce fantasme d’une petite fille très juvénile et poupon, mais avec un petit côté adulte. De par ce qui lui arrive dans le film bien sûr, mais aussi parce que je trouve que les enfants qui grandissent avec un seul de leurs parents ont une forme de maturité. Je me racontais donc qu’Amanda avait une élocution et une capacité de formulation de sa pensée peut-être un peu plus développées qu‘une autre petite fille de sept ans", confie Mikhaël Hers.

 

Source: allocine.fr

"Amanda", un film puissant et bouleversant!

Mon avis :

 

Cela faisait bien longtemps qu'un film ne m'avait émue à ce point... Vincent Lacoste, tout en sobriété et en justesse, confirme avec ce rôle particulièrement difficile toute l'étendue de son talent. Ceux qui me suivent le savent, je l'aimais déjà énormément dans le registre comique, mais avec Amanda il s'affirme également comme l'un des tout meilleurs acteurs de sa génération dans le registre dramatique. Et il n'a que 25 ans! C'est la petite Isaure Multrier, elle aussi confondante de naturel, qui lui donne la réplique, et leur duo est très attachant.

 

Autant le dire tout de suite, ce film n'est pas une partie de plaisir. Il y a plus divertissant à l'affiche en ce moment. Mais sur un sujet aussi délicat que le deuil, qui plus est dans le contexte d'un attentat, je pense que Mikhaël Hers a réalisé ce qu'on pouvait faire de mieux. La vérité est dite et montrée frontalement, mais par petites touches et sans en faire trop. On voit juste assez pour comprendre, rien n'est appuyé, et j'ai retrouvé la même délicatesse que dans le film Le fils de Jean de Philippe Lioret, que j'avais beaucoup aimé.

 

David et Amanda doivent tous les deux traverser le deuil, de sa soeur pour le premier et de sa maman pour l'autre, et on ne sait pas très bien qui aide l'autre. Ils sont ensemble et c'est ce qui compte. Bien que triste et émouvant, le film parle aussi de la reconstruction et de la vie qui, petit à petit, reprend le dessus.

 

Après Ce sentiment de l'été, dont je n'ai gardé que peu de souvenirs, je trouve que Mikhaël Hers prend son envol avec Amanda, emmenant très haut avec lui ses acteurs. Ce film sensible et infiniment juste vous touchera forcément... Préparez les mouchoirs!

"Amanda", un film puissant et bouleversant!
Commenter cet article

Auroreinparis 29/11/2018 15:01

Je te rejoins complètement, et la critique ne s'y est pas trompée. Mikhael a réussi à s'attacher les avis positifs de la presse comme du public. Ça veut bien dire ce que ça veut dire. Merci pour ton bel article :)

My Little Discoveries 29/11/2018 15:53

Oui, c'est vrai que les critiques sont excellentes, et c'est amplement mérité! Mais le film n'est pas projeté dans beaucoup de salles malheureusement (une seule à Toulouse)... Bisous Aurore!

lalydo 28/11/2018 11:38

J'ai vu les deux acteurs en interview à la télé et le sujet m'a beaucoup paru très émouvant.
Je ne vais plus beaucoup au ciné, j'attendrai donc une séance au chaud dans mon canapé !
Gros bisous

My Little Discoveries 28/11/2018 12:38

Le sujet est émouvant mais le film aurait pu verser dans le pathos, ce qui n'est pas du tout le cas. C'est le cinéma que j'aime, en même temps fort et délicat. Je suis sûre qu'"Amanda" te touchera aussi, gros bisous!!