Wadjda, la petite pépite saoudienne

Publié dans Culture – Ciné

Après plusieurs films qui m'avaient laissée sur ma faim (voir ici), je n'ai pas boudé mon plaisir devant Wadjda, de Haifaa Al Mansour. A l'image de son héroïne, la première femme cinéaste d'Arabie Saoudite a dû contourner les obstacles pour réaliser ce premier long métrage saoudien réalisé au coeur du Royaume!

 

Wadjda_afficheDrame saoudien de 1h37min (2012) réalisé par Haifaa Al Mansour avec Waad Mohammed, Reem Abdullah, Adbullrahman Al Gohani... Sorti le 6 février 2013.

Synopsis: Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose: s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante la somme tant désirée (source allocine.fr).

---

 Voici la bande-annonce:


---
Le saviez-vous?
  • En Arabie Saoudite, il n'y a aucune salle de cinéma officielle, et très peu de films y ont été réalisés, comme en témoignent les propos de la cinéaste Haifaa Al Mansour: "L’Arabie Saoudite est un pays sans salle de cinéma et qui proscrit le cinéma. Mais mon père nous a facilité l’accès aux films, et nous avions de nombreuses soirées familiales où nous regardions des films tous ensemble. J’aimais tellement ça, mais je ne me serais jamais imaginé finir réalisatrice, et encore moins la première femme réalisatrice en Arabie Saoudite !"

Wadjda 2

  • Wadjda est le premier long métrage saoudien réalisé au coeur du Royaume, les précédents films saoudiens ayant été tournés dans d'autres pays, comme les Emirats Arabes Unis. L'événement est d'autant plus mémorable que c'est un film mis en scène par une femme.
  • Les acteurs du film sont exclusivement saoudiens, comme l'explique Haifaa Al Mansour: "Il était important pour moi de travailler avec un casting entièrement saoudien, de raconter cette histoire avec des voix authentiques (...) [que le film] offre une vision intérieure unique de mon pays (...) à travers ces thèmes universels que sont l'espoir et la persévérance."

Source: allocine.fr

Wadjda 4
 ---

Mon avis: 

Comme on peut le lire un peu partout, Wadjda est le premier long-métrage officiel produit par l'Arabie Saoudite, et le premier à avoir été tourné dans le Royaume. Mais ce n'est pas la première oeuvre de la réalisatrice Haifaa Al Mansour, puisqu'elle avait déjà épinglé le machisme rétrograde de son pays dans un documentaire récompensé dans le monde entier: Femmes sans ombres

Wadjda 3

Le travail d'Haifaa Al Mansour, première femme cinéaste d'Arabie Saoudite, évoque des sujets tabous et tente d'incarner la voix des femmes saoudiennes. Comme le dit Florence Aubenas dans un portrait de la cinéaste, Wadjda est "l'histoire d'une petite fille qui s'est mis en tête de faire du vélo dans un pays où les femmes n'ont pas le droit de sortir seules dans la rue". Le film a d'ailleurs une dimension autobiographique puisque lorsqu'elle était enfant, la réalisatrice, qui contrairement à son héroïne a bénéficié d'une éducation très libérale, s'était vu offrir par son père un vélo qu'elle avait choisi vert, comme celui du film.

Wadjda est un joli film, qui n'a rien d'exceptionnel dans la mise en scène mais qui est très touchant. Grâce à la caméra d'Haifaa Al Mansour, on entre dans la vie quotidienne d'une famille de Riyad et on réalise, même si intellectuellement on le savait déjà, combien la place accordée aux femmes en Arabie Saoudite est moindre. Avec nos yeux d'occidentaux, on s'amuse de l'attitude rebelle de l'héroïne, mais on se rend bien compte qu'elle n'est pas légion.

Le plus dommage est que ce film ne puisse pas être projeté en Arabie Saoudite, où les salles de cinéma sont interdites. Mais la réalisatrice espère que "le public ira le voir dans un pays limitrophe, ou il le découvrira en DVD." Elle ajoute même: "Je suis sûre que l'ouverture des salles en Arabie saoudite est imminente. Evidemment, il y aura une entrée pour les hommes et une autre pour les femmes."

Wadjda 1

Je ne terminerai pas sans un mot sur les actrices pleines de grâce qui jouent Wadjda et sa maman. Waad Mohammed, 12 ans, qui interprète l'héroïne de manière très juste, avait déjà joué dans quelques pièces de théâtre locales lorsqu'elle s'est démarquée aux auditions avec son attitude rebelle et les Converses qui marquent son identité dans le film. Quant à Reem Abdullah, la comédienne très célèbre en Arabie Saoudite qui joue sa maman, je l'ai tout simplement trouvée magnifique dans son premier rôle au cinéma !

Wadjda a remporté le prix du Meilleur Film Art et Essai à la Mostra de Venise 2012 et le Muhr du Meilleur Film Arabe ainsi que le Prix d'Interprétation Féminine au Festival du Film de Dubaï 2012. Mais c'est surtout un joli film que je vous recommande!

---

Et vous, quelles sont vos bonnes surprises ciné du moment?

Commenter cet article

mydiscoveries 21/02/2013 13:10

Je comprends, la bande-annonce m'a semblé prometteuse!

Carole Nipette 21/02/2013 12:48

Oui une vraie bonne surprise et j'ai hâte d'aller voir Syngué Sabour que j'aime avant de l'avoir vu

mydiscoveries 14/02/2013 22:23

En effet le pitch n'est pas exceptionnel et je comprends très bien que tu n'aies pas envie d'aller voir ce film au cinéma. Je lirai ton avis dans quelques mois lorsque tu l'auras vu en DVD, bonne soirée Filou!

filou49 14/02/2013 20:23

oui ce film semble bien joli, j'ai hésité plusieurs fois à le voir et puis j'ai changé d'avis, j'ai eu un peu peur que le film plaise surtout pour ses qualités extra cinématographiques ( premier film saoudien et qui plus est réalisé par une femme) que par le pitch qui a priori ne me semble pas exceptionnel ( une petite fille veut un vélo)...mais je suis mauvaise langue et je pense que je verrais le film en DVD...sans doute ais je actuellement ( ce qui est rare) ais je plus envie de grand cinéma qu'histoire intimiste mais ca va vite tourner... très bonne soirée à toi miss.

mydiscoveries 14/02/2013 12:57

Oui il fait envie! Bon film alors, et n'hésite pas à revenir me dire ce que tu en auras pensé ;o)

aude56 14/02/2013 12:54

Je vais le voir prochainement normalement ! Dès qu'ils ont commencé à parler de ce film, j'ai eu envie d'aller le voir

mydiscoveries 13/02/2013 14:10

Je ne sais pas s'il sort dans beaucoup de salles ni s'il va rester longtemps à l'affiche, mais je te fais confiance pour trouver une séance! Et comme d'hab' je lirai ton avis avec plaisir ;o)

mydiscoveries 13/02/2013 14:08

Je suis sûre qu'il te plaira Valou!

Aurore 13/02/2013 12:45

J'ai hâte de le voir, mais je pensais qu'il n'était pas sorti, je pense y aller dimanche du coup !

valou 13/02/2013 12:29

j'espère le voir bientôt ! ce film me fait très envie !