Séance de rattrapage: "Melancholia", de Lars von Trier

Publié dans Culture – Ciné

Le dernier film du réalisateur danois Lars von Trier, dont je n'avais vu jusqu'ici que "Dancer in the dark" (que j'avais adoré!) et "Dogville", est sorti fin septembre en Angleterre. "Melancholia" est un film étrange, à la fois beau et source de malaise... A voir pour se faire son propre avis car je pense qu'aucun spectateur ne l'appréhendera de la même façon!


Melancholia afficheLong-métrage français, danois, suédois, allemand de 2h10mn (2011) réalisé par Lars von Trier avec Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg, John Hurt, Charlotte Rampling... Sorti le 10 août 2011 en France et le 30 septembre 2011 en Angleterre.

Synopsis: À l'occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre... (source allocine.fr).

---

Voici la bande-annonce:

---

Le saviez-vous?

  • Lars von Trier a commencé à écrire "Melancholia" grâce à...Pénélope Cruz. En effet, l'actrice espagnole et le cinéaste danois se sont échangés plusieurs lettres. Penélope Cruz souhaitait faire un film avec lui. Elle lui a conseillé de s'inspirer de la pièce française Les Bonnes, écrite par Jean Genet, où deux servantes tuent leur patronne. Dans "Melancholia", ces deux bonnes se transforment en deux sœurs. Penélope Cruz n'a malheureusement pas pu se libérer de ses obligations pour participer au tournage du film. Après qu'Olga Kurylenko ait été pressentie, c'est finalement Kirsten Dunst qui la remplace.
  • Le personnage joué par Kirsten Dunst est atteint de mélancolie profonde. Lars von Trier explique qu'"elle rêve de naufrages et de mort soudaine, comme l’a écrit Tom Kristensen (ndlr: auteur danois de la première moitié du XXème siècle). Et elle va les avoir". Alors que le monde est sur le point de disparaître, la joie la reprend peu à peu. Lars von Trier précise que "dans les situations catastrophiques, les mélancoliques gardaient plus la tête sur les épaules que les gens ordinaires, en partie parce qu’ils peuvent dire : ’Qu’est-ce que je t’avais dit ?’ Mais aussi parce qu’ils n’ont rien à perdre."

Melancholia Kirsten Dunst

  • Lars von Trier a choisi "Melancholia" comme titre afin de refléter son état dépressif. Il a également appris que la planète de la mélancolie était Saturne et que les collisions cosmiques étaient un phénomène fréquent dans l'univers. Lorsqu'on lui demande si le monde pourrait avoir une fin, Lars von Trier en profite pour étayer ses pensées eschatologiques et son désir d'apocalypse: "Si ça pouvait arriver en un instant, l’idée me plaît. La vie est une idée pernicieuse. La création a peut-être amusé Dieu, mais il n’a pas vraiment réfléchi aux choses. Donc si le monde s’arrêtait et que toute souffrance et tout désir disparaissaient en un clin d’oeil, je serais prêt à appuyer moi-même sur le bouton."
  • Lars von Trier a souhaité que l'esthétique de son film soit le résultat d'une interpénétration entre plasticité, romantisme, ostentation stylistique et réalisme cru. De ce fait la majeure partie du film a été tournée avec une caméra à l'épaule dans un somptueux château en Suède. Une sorte de grand écart artistique...

 Melancholia mariée tableau

  • Lars von Trier reste très énigmatique par rapport à son opinion sur "Melancholia" une fois le film fini : "Quand je le vois, je suis content. Mais je l’ai vu tellement de fois que je n’arrive plus vraiment à le voir". Charlotte Gainsbourg, elle, aurait dit au cinéaste qu'il s'agit d'un film "bizarre". Lars von Trier précise toutefois que "la pire chose serait de dire comme Nordisk Film: il y a de belles images". Le cinéaste affirme que ce propos l'a anéanti : "Parce que si je fais un film que Nordisk Film aime, j’arrête demain!" A noter que Nordisk Film, société de production danoise, a financé en partie le budget de "Melancholia"...
  • Homme d'une grande ambiguïté, Lars von Trier déclare que "Melancholia" n'est peut-être pas une œuvre réussie ni même son œuvre à lui: "J'ai travaillé sur ce film pendant deux ans. Avec grand plaisir. Mais je me suis peut-être fait des illusions. Je me suis laissé tenter. Ce n’est pas que quelqu’un ait commis une erreur… au contraire, tout le monde a travaillé loyalement et avec talent pour atteindre le but que moi seul avais défini (...). Néanmoins, je me sens prêt à rejeter ce film comme un organe transplanté par erreur."
(source: allocine.fr)

Melancholia Lars von trier

Mon avis: je suis sortie de la séance en ayant l'impression d'un gros n'importe quoi mais ça ne reflète pas du tout ce que je pense de l'ensemble du film, composé de deux parties bien distinctes...

La première partie, qui débute par des plans superbes un peu comme des tableaux, est consacrée à Justine. Le personnage joué par Kirsten Dunst s'absente étrangement de son propre mariage, n'hésitant pas à prendre un bain alors que tous les invités l'attendent pour passer à table ou à se jeter sur un inconnu pour lui faire l'amour dans le jardin... La jeune femme fait des efforts pour faire bonne figure mais le coeur n'y est pas: elle vit dans l'angoisse, enfermée dans la dépression. Son mari quittera la fête seul, comprenant qu'il ne pourra jamais changer sa femme et la rendre heureuse...

Melancholia soeurs grêle

La deuxième partie du film est centrée sur Claire, la soeur de Justine. Claire est persuadée que les Terriens n'ont plus que quelques jours à vivre, elle attend anxieusement le jour tout proche où la planète Melancholia doit croiser l'orbite de la Terre. Là encore, le mari tente de rassurer sa femme: étant lui-même scientifique, il essaye de lui expliquer de façon rationnelle que la collision est impossible et que tout se passera bien... Avant de disparaître à son tour.

"Melancholia" est à première vue un film de femmes, mais peut-être qu'à la lumière du parallèle évoqué précédemment, on peut aussi le voir comme un film sur les hommes... C'est en tout cas une piste intéressante et qui me parle.

Melancholia planètes

N'aimant pas tellement le mélange des genres au cinéma, j'avoue que j'ai été déroutée par cette histoire de planète et d'apocalypse; c'est pourquoi la fin du film m'a laissée sur une impression négative. J'ai malgré tout trouvé la première partie très intéressante, et quand je repense au film quelques jours plus tard je lui trouve plus de qualités que de défauts. 

Concernant les acteurs, même si Kirsten Dunst a reçu le Prix de la meilleure interprétation féminine cette année au Festival de Cannes et que j'ai bien aimé notre Charlotte Gainsbourg nationale, j'avoue que c'est Charlotte Rampling qui m'a fait la plus forte impression!

---

En résumé, je dirais que Melancholia fait partie de ces films qu'il faut voir par soi-même pour se faire sa propre opinion.

Et vous, qu'en avez-vous pensé?


Et n'oubliez pas qu'il y a toujours un mug Waldo Pancake à gagner ici!

Commenter cet article

My discoveries 12/12/2011 20:50

En effet ce film nous fait réfléchir et nous poser des questions sans en donner les réponses... J'ai trouvé cette approche intéressante, mais contrairement à vous c'est la première partie qui m'a le plus marquée. Et vous avez raison, les images sont très belles et font penser à des tableaux! Bonne soirée et à bientôt ;o)

Princess KHETI 08/12/2011 23:01

Bonsoir My dicoveries Ce film je l'ai vu et j'ai bien aimé car il nous laisse sans réponse ! Beaucoup de choses nous traverse l'esprit ! On ne sais que penser ! Mais il oblige à ce qu'on se pose un tas de question sur ce qu'on est dans l'univers ! Après la séance , la scène qui nous revient souvent à l'esprit ( enfin pour moi ) c'est la dernière scène , la plus parlante à mon goût ! Moi aussi , j'ai parlé du film dans le " CHAPITRE 13 " de mon blog , avec les photos de celui-ci , que je trouvent très poétiques malgré la dureté du sujet ...
A bientôt . Princess KHETI .( entre les grappes ).

My discoveries 21/10/2011 08:31

J'ai relu ton billet en revenant de la séance, c'est intéressant de voir différents points de vue ;o) En effet Lars von Trier a un style bien à lui, mais à vrai dire j'aime bien quand il n'y a pas de consensus!
Bonne journée à toi!

luzycalor 20/10/2011 09:10

Salut Little discoveries,
Merci pour ces petites anecdotes qui offrent un éclairage sur ce film vraiment atypique, il faut bien le dire. Je vois que nous sommes d'accord sur Gainsbourg mais effectivement un peu moins sur les parties qui nous ont le plus emballées.
Lars Von Trier est particulier, nihiliste. Il fout les jetons quand même. Bonne journée.

My discoveries 18/10/2011 19:03

@ filou49: je n'ai pas beaucoup lu la presse concernant ce film et bien m'en a pris, car je pense qu'il y a vraiment une multitude de façons de l'appréhender! Mais j'aimerais bien avoir ton avis si tu as l'occasion de le voir.
Concernant "Dancer in the dark", j'avais vraiment adoré ce film mais il faut dire aussi que les conditions dans lesquelles je l'ai vu étaient magiques (Festival de Cannes, standing ovation etc) ;o)

@ Aurélie: en effet, c'est le roi des déclarations ambigües (voir aussi "le saviez-vous?")!

@ Marjo: oui je pense qu'il est à voir malgré tout, je n'ai pas regretté! Bonne soirée Marjo, et j'attends ton avis ;o)

@ marine: merci pour ton message, Marine! J'ai échappé au "tapage", en Angleterre j'ai trouvé au contraire que ce film n'avait pas beaucoup fait parler de lui. Concernant les actrices principales, j'ai lu plein d'avis contraires. Personnellement je les ai trouvées bien mais sans plus, alors que Charlotte Rampling sort vraiment du lot (enfin c'est son rôle qui veut ça!) ;o)

@ la souris: s'il n'en fallait qu'un, c'est exactement le mot que je choisirais pour qualifier ce film: intéressant! ;o)

@ Mélanie: oui, c'est un film intéressant! Je te remercie pour ton adorable message et j'espère que tu pourras bientôt te faire ton propre avis sur "Melancholia" ;o)

@ potzina: j'avoue que j'ai mis du temps avant de me décider à aller le voir, mais je n'ai pas regretté. Cela dit ce n'est pas un film qui plaira à tout le monde, donc mieux vaut ne pas avoir de trop grandes attentes...

potzina 18/10/2011 16:43

J'ai vu quelques films de Von Trier dont Dogville que j'avais adoré mais je n'ai pas du tout eu envie de voir Melancholia, j'avais trop de mauvais a priori. Je me ferai peut-être un rattrapage en DVD.

Mélanie 18/10/2011 13:32

Je voulais le voir mais n'en ai pas eu l’occasion, je ne sais pas du tout si j'aimerais le cinéma de Lars von Trier mais il a l'air intéressant au moins visuellement. Merci pour cet article très complet et très intéressant.

la souris 18/10/2011 10:47

J'aimeri beaucoup voir ce film, il a l'air d'etre assez intéressant dans sa conception

marine 18/10/2011 10:38

Je suis tt à fait d'accord avec toi, en sortant on est un peu perdu, et en y repensant, on lui trouve plus de qualités que de défauts. Après je trouve le tapage un peu trop fort. Par contre K. Dunst méritait vraiment sa récompense, elle joue très bien. C. Gainsbourg m'a sacrément énervée elle!

Marjo 18/10/2011 10:18

J'ai vu également "Dancer in the dark" et "Dogville" et ils m'ont énormément marqués tout les deux. Je ne suis pas étonnée de lire ton avis concernant "Melancholia", j'avais eu également la même impression lorsque j'avais vu la bande annonce. Malgré cela, je suis tout de même curieuse de voir ce film et je vais donc suivre ton conseil ! Bonne journée =)