"The Sense of an Ending", de Julian Barnes: laissez le charme agir...

Publié dans Culture – Livres

Décidément mon année 2012 commence bien côté lectures puisque j'enchaîne les coups de coeur littéraires: après "The Help", "La jeune fille aux cheveux blancs" et "Les Ignorants", je vais vous parler aujourd'hui de "The sense of an ending", de Julian Barnes. Un roman anglais qui a bien mérité le Man Booker Prize 2011!


The sense of an ending 1

L'histoire: 

Un homme à la retraite est replongé dans ses années lycée après avoir reçu la lettre d'un avocat. Un roman sombre qui reprend quelques-uns des thèmes favoris de l'auteur comme la vérité et le passé.

La traduction française paraîtra en janvier 2013 au Mercure de France.

---

The sense of an ending 4Présentation de Julian Barnes: 

Généralement bien accueilli par les lecteurs et salué par la critique, cet auteur prolifique de 65 ans qui a été traduit en plus de 30 langues est le seul à avoir remporté en France à la fois le Prix Médicis, pour «Le perroquet de Flaubert» (1986), et le Prix Femina étranger, pour «Love, etc.» (1992). Ce dernier roman avait été adapté à l’écran par la réalisatrice française Marion Vernoux et interprété notamment par Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal. Julian Barnes a aussi reçu, pour l’ensemble de son oeuvre, le David Cohen Prize en 2011, un prix bisannuel attribué à un auteur de langue anglaise.

L’écrivain prête sa plume à de multiples genres: le roman, les nouvelles, la critique littéraire notamment pour la revue The New Yorker, ainsi que la chronique, avec «Lettres de Londres» (1995), recueil caustique sur les années Thatcher et Major. Il a aussi signé plusieurs romans policiers sous le pseudonyme de Dan Kavanagh, du nom de famille de sa femme Pat morte en 2008 et à qui «The Sense of an Ending» est dédié. Passionné par la France, Julian Barnes, qui vit à Londres, a notamment traduit «La Doulou», texte de l’écrivain Alphonse Daudet, et a été fait commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2004 à Paris (source: liberation.fr/AFP).

--- 

Mon avis: 

"The sense of an Ending" est un roman qu'il est difficile de décrire, à la fois mystérieux, philosophique, fascinant...et extrêmement bien écrit. La fin est très forte également.

Je ne retrouve pas les notes que j'ai prises à l'issue de cette lecture (mais en ai-je seulement pris?), et comme elle date de plusieurs semaines maintenant, je vais avoir du mal à vous en parler plus précisément. Mais cela me fait penser à un acte manqué, car au fond je n'ai pas envie de vous en dire plus...;o)

C'est un livre qu'il faut découvrir par soi-même (dès maintenant en anglais ou dans un an pour la traduction française), un roman concis qui se lit d'une traite! Laissez-vous envoûter, le charme va agir à coup sûr...

The sense of an ending 2

Evidemment "The sense of an ending" m'a donné envie de lire les autres romans de Julian Barnes, à commencer par "Cross Channel" (recueil de dix nouvelles dont les héros sont des Anglais qui vivent en France à diverses époques et en diverses régions) que je viens d'acheter.

C'est en plus un superbe objet, comme j'ai essayé de le montrer à travers ces quelques photos. La couverture m'avait déjà attirée avant même que je ne connaisse l'histoire...

Alors un conseil: ne passez pas à côté de ce petit bijou!

---

Et vous, êtes-vous déjà tombé sous le charme d'un roman de Julian Barnes?

Commenter cet article

My discoveries 11/03/2012 23:16

Oui, pour ce livre tu as un peu de temps devant toi! ;o)

Marjo 11/03/2012 13:13

Quelle belle couverture, effectivement ! Je vais moi aussi surveiller la sortie du livre en France. C'est bien que tu nous préviennes en avance, comme ça, je vais pouvoir avancer dans les lectures qui m'attendent déjà et faire baisser ma pile !!

My discoveries 08/03/2012 23:07

@ Clochette, Ines: de rien, les filles! Merci pour vos messages ;o)
@ lovetravelaround: oui, l'année commence bien côté livres! ;o)
@ lalydo: tu as regardé la vidéo? C'est intéressant de voir comment on est arrivé à cette couverture ;o) Bisous Aurélie!
@ Yuko: oui, je n'ai pas pu faire autrement! C'est étonnant mais je trouve vraiment difficile de parler de ce livre... Je serais curieuse d'avoir ton avis si tu te lances ;o)
@ thierrys76: un peu moins d'an, ça passe plus vite qu'on ne le pense! ;o)
@ Cla: j'espère qu'il te plaira!

@ Elisabeth: c'est un nom à retenir en tout cas ;o)
@ filou49: je n'ai ni lu ni vu "Love etc" mais j'ai failli l'acheter chez Oxfam l'autre jour! Si je ne l'ai pas fait, c'est parce que j'ai vu que c'était la suite d'un autre roman; tu as lu le premier ou pas? Sinon son livre c'est "Quelque chose à déclarer", je pense que c'est à cause du film que tu as dit "Rien à déclarer" ;o)
@ Océane: ah excellent, et quels sont tes livres préférés de Barnes? Tu as lu "Cross Channel"? ;o)
@ LeJournaldeChrys: de rien Chrys! Ca me fait plaisir que tu découvres cet auteur ici car j'ai fait de jolies découvertes chez toi ;o)

LeJournaldeChrys 07/03/2012 16:57

Je ne connais pas du tout!!!! Merci beaucoup pour le conseil de lecture!

Océane 07/03/2012 16:06

Depuis le Perroquet de Flaubert, je suis une inconditionnelle de Barnes, j'attends la parution ne France avec impatience !

filou49 06/03/2012 21:45

ah "love ect", quel beau livre...et j'avais aussi adoré la version cinématographique avec le couple yvon attal charlotte gainsbourg...
depuis j'ai lu rien à déclarer ,mais j'avais été moins emballé..
allez je tenterais peut etre le coup de celui la mais comme mes compéres j'attendrais un an )

Elisabeth 06/03/2012 16:43

Je ne connais absolument pas cet auteur mais tu me donnes bien envie !

Cla 06/03/2012 14:00

J'attends la sortie française, très tentant

thierrys76 06/03/2012 12:54

Hello, la traduction française en janvier 2013!:!! mince ca fait un sacré bail à attendre...

yuko 06/03/2012 10:12

Tu ménages une part de mystère autour du livre, ce qui n'est pas pour me déplaire ^^