Les "mardis cinéma" du mois de février

Publié dans Culture – Ciné

Souvenez-vous, en 2012 mon compagnon a pris une résolution qui me plait beaucoup: consacrer une soirée par semaine à regarder des "classiques" ou des films qui ont marqué l'histoire du cinéma. Voici donc les films que nous avons vus dans le cadre de nos "mardis cinéma" du mois de février!


Au programme de nos "mardis cinémas" du mois de février, il y avait:


"Drive", pour nous faire notre propre avis sur ce film encensé en 2011

"Drive" est un film noir américain réalisé par Nicolas Winding Refn sorti en 2011.

L'histoire: Un jeune homme solitaire, "The Driver", conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur! Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet. C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul. Lorsque le mari d’Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s’acquitter d’une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L’expédition tourne mal… Doublé par ses commanditaires, et obsédé par les risques qui pèsent sur Irene, il n’a dès lors pas d’autre alternative que de les traquer un à un…

Drive

Le saviez-vous?

  • Lorsque Ryan Gosling a pensé à Nicolas Winding Refn pour réaliser "Drive", ils se sont rencontrés pour discuter du film autour d'un dîner. L'acteur se souvient de la fin de la soirée: "Alors que je ramenais Nicolas, la chanson "I Can’t Fight This Feeling Anymore" de Reo Speedwagon est passée à la radio. Il s’est alors mis à chanter à tue-tête." Le réalisateur ajoute: "Quand cette chanson est passée à la radio, d’une certaine façon, elle m’a fait comprendre ce que pourrait donner le film. J’ai dit à Ryan que ce film, "Drive", parlait d’un homme qui écoute des chansons pop dans sa voiture la nuit, parce qu’elles lui permettent de se libérer de ses émotions." Gosling confirme: "C’est à ce moment-là que j’ai su que Nicolas était le réalisateur idéal pour ce film!"
  • Carey Mulligan a tout fait pour obtenir le rôle d'Irene. Elle se souvient: "Après avoir vu "Bronson", j’ai envoyé un email à mon agent pour lui dire que je voulais travailler avec quelqu’un comme Nicolas Winding Refn, sans savoir que ce projet était sur le point de voir le jour. Lorsque j’ai reçu le scénario trois semaines plus tard, je suis tombée amoureuse de cette histoire et j’ai fait des pieds et des mains pour décrocher le rôle." Dans le roman, Irene est d’origine latino-américaine mais Carey Mulligan a réussi à s'imposer, comme le confirme le réalisateur: "Au départ, je cherchais une actrice latino-américaine. J’en ai rencontré beaucoup, célèbres ou inconnues, toutes très douées, mais quelque chose clochait. Je n’avais pas vu les films de Carey, mais à la minute où elle a franchi la porte, je savais que nous tenions notre Irene."
  • Lors de sa sortie en magasin, la percutante bande sonore de "Drive" a rencontré un vrai succès auprès des passionnés des mélodies des années 1980, en particulier pour le morceau "A Real Hero", de College et Electric Youth. Or, ce que beaucoup de personnes ne savent pas, c'est que cette chanson est inspirée du grand-père d'Austin Garrick (membre d'Electric Youth), le Capitaine Sully Sullenberger. Ce pilote aéronautique, spécialisé en manœuvres de sécurité, a fait la une des journaux du monde entier en janvier 2009, lorsqu'il a réussi à poser un avion en panne sur le lac Hudson, sauvant les vies des 155 passagers. Sullenberger aurait dit à son grand-fils que le vrai héros était toujours un être humain réel et ordinaire - phrase qui a marqué le jeune musicien, qui tenait absolument à l'employer dans l'un de ses morceaux. Deux ans plus tard, l'acteur et producteur Ryan Gosling et l'éditeur Mat Newman proposent "A Real Hero" au réalisateur Nicolas Winding Refn, qui en fait l'un des thèmes principaux de "Drive".

 ---

"Fargo", parce que c'est l'un des films les plus connus des frères Coen

Fargo"Fargo" est un polar américano-britannique réalisé par Joel Coen, sorti en 1996. C'est le 6film des frères Coen.

L'histoire: En plein hiver, Jerry Lundegaard, un vendeur de voitures d'occasion à Minneapolis, a besoin d'un prêt de Wade Gustafson, son riche beau-père. Endetté jusqu'au cou, il fait appel à Carl Showalter et Gaear Grimsrud, deux malfrats, pour qu'ils enlèvent son épouse Jean. Il pourra ainsi partager avec les ravisseurs la rançon que Wade paiera pour la libération de sa fille. Mais les choses ne vont pas se dérouler comme prévu.

Le saviez-vous?

  • Frances McDormand, épouse de Joel Coen à la ville, travaille régulièrement avec son mari. "Fargo" marque leur quatrième collaboration commune, après "Sang pour Sang" (1984), "Arizona Junior" (1987) et "Miller's Crossing" (1990). En 2001, McDormand figure également à l'affiche de "The Barber: l'homme qui n'était pas là". Pour "Fargo", la comédienne dut activement s'employer à parfaire son accent du Minnesota.
  • Présenté au Festival du Film de Cannes en 1996, "Fargo" y fut couronné par le Prix de la mise en scène. Un an plus tard, le long métrage reçut l'Oscar de la Meilleure réalisation et celui de la Meilleure actrice pour Frances McDormand. En 1997, il fut également nommé pour le César du Meilleur film étranger.

---

"Les vacances de Monsieur Hulot", pour découvrir l'univers de Jacques Tati

Les vacances de Mr Hulot"Les vacances de Monsieur Hulot" est un film français réalisé par Jacques Tati, tourné en 1951 et 1952 et sorti en 1953.

L'histoire: Les vacances, tout le monde le sait, ne sont pas faites pour s'amuser. Tout le monde le sait, sauf Monsieur Hulot qui, pipe en l'air et silhouette en éventail, prend la vie comme elle vient, bouleversant scandaleusement au volant de sa vieille voiture Salmson pétaradante la quiétude estivale des vacanciers qui s'installent avec leurs habitudes de citadins dans cette petite station balnéaire de la côte atlantique. Il promène dans l'ennui balnéaire, le plaisir émerveillé des châteaux de sable. Et d'un seul coup, l'ennui éclate de rire, tandis que les châteaux de sable s'ouvrent sur la belle au bois dormant et qu'aux cris des enfants, la petite plage pétarade et reluit comme un quatorze juillet... Mais voilà septembre. Monsieur Hulot, inconscient du scandale, rentre... Où rentre-t-il au fait? Dans les nuages sans doute, dont il n'était, d'ailleurs, jamais sorti. Mais les enfants, après qu'il ait disparu, ont regardé le ciel longtemps.

Le saviez-vous?

  • "Les vacances de Monsieur Hulot" a connu plusieurs versions, trois pour être précis. Tout d'abord il y a la version "originale" sortie sur les écrans en 1953. Ensuite une seconde, au début des années soixante, quand Jacques Tati remonte le film en changeant certains plans et décide de refaire entièrement la musique et le mixage. Et enfin la dernière version à la fin des années soixante-dix, quand une nouvelle génération de cinéphiles redécouvre l'oeuvre de Jacques Tati, qui l'encourage à présenter une nouvelle version mise au goût du jour.
  • C'est dans "Les vacances de Monsieur Hulot" que l'on découvre pour la première fois le personnage de Monsieur Hulot. Ce personnage un peu lunaire deviendra un héros récurrent dans l'oeuvre de Jacques Tati puisque celui-ci apparaîtra, par la suite, dans tous ses autres films.

---

"Certains l'aiment chaud", parce que j'adore ce film et que je voulais le faire découvrir à mon compagnon!

Some like it hot

© Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

"Certains l'aiment chaud" (Some Like it Hot) est un film américain de Billy Wilder sorti en 1959.

L'histoire: Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d'une ravissante et blonde créature qui veut épouser un milliardaire.

Le saviez-vous?

  • Si la présence de Marilyn Monroe joue un rôle important dans l'attrait de "Certains l'aiment chaud", elle constitua un véritable casse-tête lors du tournage: elle n'arrivait en effet que très difficilement à retenir ses répliques. Dans certains cas, il lui fallut jusqu'à 59 prises! Billy Wilder se résigna donc à employer les grands moyens: selon les cas, il écrivit la réplique sur une ardoise tenue hors du champs de la caméra ou sur un papier collé à un endroit discret du décor... A ce sujet, Jack Lemmon aurait même confié: "Je me réveille en nage au beau milieu de la nuit, après avoir rêvé qu'on en est à la cinquante-cinquième prise, que Marilyn vient enfin de passer sa réplique et que j'ai bafouillé"...
  • Marilyn Monroe voulait que le film soit en couleur, mais Billy Wilder réussit à la convaincre de tourner en noir et blanc, des tests ayant révélé que le maquillage porté par Tony Curtis et Jack Lemmon rendait leur visage légèrement verdâtre.
Sources: allocine.fr et wikipedia.org

Mon avis: J'ai aimé "Drive" - un film qui, il faut bien le dire, doit énormément à sa bande-son - j'ai beaucoup ri devant "Fargo" ainsi que "Some like it hot", un des seuls films que j'ai vu plusieurs fois et dont j'apprécie à chaque fois autant la fin, mais ce mois-ci un film m'a moins plu que les autres: il s'agit des "Vacances de Monsieur Hulot". J'ai trouvé que les scènes étaient seulement à moitié drôles, que la musique était répétitive et que l'ensemble manquait de rythme. Bref, je n'ai pas été très sensible à l'univers de Jacques Tati, même si je suis contente de l'avoir découvert...

---

Et vous, connaissez-vous ces films?

Qu'en pensez-vous?

Commenter cet article

My discoveries 11/03/2012 23:04

@ Manue: héhé, c'est le film que j'ai moins aimé de cette sélection mais il en faut pour tous les goûts! ;o) Merci pour ton message en tout cas, bisous!

@ Marjo: oui, ce n'est pas toujours le mardi mais on s'y tient une fois par semaine, il faut dire que c'est toujours une chouette soirée! Et ça fait plusieurs mois qu'on écoute la BO de "Drive" au boulot, alors ça m'a fait plaisir de voir enfin les scènes qui allaient avec la musique! ;o)

Marjo 11/03/2012 13:04

Oh bah c'est super, vous arrivez à bien tenir votre objectif du "mardi cinéma" ^^ J'ai vu aussi Drive et j'ai beaucoup aimé, même si certaines scènes sont assez dures. C'est clair que la bande son est juste sublime, on a acheté le CD d'ailleurs et à la maison, il passe en boucle depuis un peu moment déjà !!

Manue 09/03/2012 09:22

Ohlala, que du bon... Tu es obligée de tout adorer! Petit plus pour Les vacances de Mr. Hulot, film qui fait pleurer ma mère car il lui rappelle son enfance...C'est mignon...

My discoveries 08/03/2012 23:41

@ Soma: c'est le moins qu'on puisse dire, Tati c'est particulier! ;o)
Pour Drive, tu l'as vu récemment comme moi? Parce que c'est difficile pour le film d'être à la hauteur quand on entend des louanges depuis des mois... Du coup je suis d'autant plus contente d'avoir aimé, même si ce n'est pas non plus le film du siècle.

@ Ines: ah super, j'attends ton avis sur "Drive" alors! Tu fais partie des "retardataires" comme moi... ;o)

@ lovetravelaround: le DVD se vend bien, on dirait!

@ lalydo: moi je tenais vraiment à me faire mon avis sur "Drive", mais j'étais "conditionnée" puisque ça fait des semaines qu'on écoute la BO au boulot... Rien que pour ça le film vaut le coup!
Pour Tati, j'avoue que ce premier film m'a un peu refroidie... Mais à l'occasion je penserai à "Jour de fête", merci pour ton conseil! ;o)

@ thierrys76: oh oui on a de quoi faire, le choix est difficile mais on essaye d'être éclectiques! ;o)

@ Joelle: je vois qu'on se rejoint concernant cette sélection! C'est vrai que par rapport par exemple à "Modern Times", "les vacances de Mr Hulot" a mal vieilli... Certaines scènes m'ont fait sourire mais c'est un humour un peu répétitif et on ne rit jamais à gorge déployée!

@ Marnie: il est un peu prématuré de classer "Drive" parmi les "classiques" du cinéma, mais disons qu'il a marqué le monde du cinéma en 2011 et c'est pour ça que je voulais le voir. Je ne suis pas particulièrement fan de Ryan Gosling, d'ailleurs je le comprends toujours assez mal en VO alors j'étais contente qu'il ne parle pas beaucoup dans ce film! ;o)
Tu as raison dans le sens où "les vacances de Mr Hulot" a un certain charme, mais je trouve comme disait Joelle qu'il n'a pas très bien vieilli... En tout cas merci pour tes conseils, je note au cas où je veuille poursuivre l'expérience Tati!

@ Potzina: oui, d'ailleurs c'est quand tu as parlé de "Some like it hot" sur Hellocoton que j'ai eu envie de le revoir! Quant à Tati... eh bien disons qu'on ne peut pas être d'accord sur tout! ;o) Bonne fin de semaine Potzina!

@ Delphine: c'est marrant, moi aussi j'avais vu "Fargo" quand j'étais étudiante mais je n'en avais aucun souvenir particulier. Cette fois-ci j'ai bien rigolé en revanche! ;o)

@ Valou: pour "Drive", je pense que c'est encore plus scotchant au ciné mais j'avais raté le coche! Et je vois que Tati divise...;o)

@ amandyne: oui, j'ai vu et aimé "Un tramway nommé désir", par contre je n'ai vu aucun des trois autres films que tu cites! Je note tout de suite "la Fureur de vivre": je n'ai jamais vu de film avec James Dean, il faut remédier à ça au plus vite! ;o) Un grand merci pour ton message, Amandyne!

@ Ellen A Paris: de rien Ellen, merci pour ton message ici! Je crois qu'en fait je n'ai jamais vu d'autre film avec Marilyn... Mais il y a tant de chouettes films à voir! ;o)

Ellen A Paris 08/03/2012 21:23

Hello,
Mon préféré dans ta liste c'est "Certains l'aiment chaud". Le premier film de Marilyn que j'ai vu
Encore merci pour ta participation à la Pink Rebell'Week sur mon blog^^
Bises

amandyne 08/03/2012 20:25

As-tu déja vu "Un tramway nommé désir" ? Un grand classique que j'ai vu des dizaines de fois sans jamais me lassé ! Un des plus beau rôles de Marlon Brando, qui est juste ... parfait !

Il y a aussi "Sur les Quais" qui est aussi une pure merveille ! Ou encore les légendaires "A l'Est d'Eden" et "la Fureur de Vivre".

Voilà 4 films qui faut absolument que tu case dans tes "mardis cinema"

valou 08/03/2012 19:18

J'ai été scotchée par Drive parce que je ne m'attendais pas à cette histoire... je ne suis pas sous le charme de Tati également...

Delphine 08/03/2012 15:26

J'aime beaucoup "Certains l'aiment chaud" aussi. Fargo, je l'ai vu il y a longtemps et je crois que j'ai aimé mais je ne m'en souviens plus !

Marnie 08/03/2012 15:25

Pas vu Drive, mais comme toi, j'aimerais le voir pour me faire une opinion après tout ce que j'ai entendu sur lui. Il faut dire que, contrairement au reste de la gent féminine, je ne suis pas du tout séduite par Ryan Gosling...
Quant à J. Tati, j'adore ses films ! je te conseillerais de tout de même poursuivre l'expérience avec "Mon oncle" et "Playtime" qui sont, à mon avis, ses meilleurs films. "Les vacances de Mr Hulot" n'est pas mon film préféré (pas le plus drôle et pas le plus achevé), mais je l'aime bien par le charme nostalgique de la description de ces vacances des années 50.

potzina 08/03/2012 15:25

Je les ai tous vu et je les aime tous ! Some Like It Hot est mon film de chevet
Et Jacques Tati est un peu l'équivalent d'un dieu pour moi, rien que ça ! ^^
Bonne fin de journée, My Little Discoveries.