"Des vents contraires", d'Olivier Adam

Publié dans Culture – Livres

Cela faisait de longs mois que "Des vents contraires" m'attendait sur une étagère. Je pressentais que ce roman me plairait mais j'attendais le bon moment pour l'ouvrir...et en effet, je l'ai dévoré. Difficile de rester insensible à l'écriture d'Olivier Adam!

 

Des vents contrairesPrésentation de l'éditeur

Depuis que sa femme a disparu sans jamais faire signe, Paul Anderen vit seul avec ses deux jeunes enfants. Mais une année s'est écoulée, une année où chaque jour était à réinventer, et Paul est épuisé. Il espère faire peau neuve par la grâce d'une retour aux sources et s'installe alors à Saint-Malo, la ville de son enfance. Mais qui est donc Paul Anderen ? Un père qui, pour sauver le monde aux yeux de ses enfants, doit lutter sans cesse avec sa propre inquiétude et contrer, avec une infinie tendresse, les menaces qui pèsent sur leur vie. Dans ce livre lumineux aux paysages balayés par les vents océaniques, Olivier Adam impose avec une évidence tranquille sa puissance romanesque et son sens de la fraternité (source: Amazon.fr).

 ---

Biographie de l'auteur

Olivier Adam est l'auteur de nombreux livres dont "Passer l'hiver" (Goncourt de la nouvelle 2004), "Falaises", salué par la critique en 2005 et "A l'abri de rien", prix France télévision 2007 et prix Jean-Amila-Meckert 2008. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma, dont "Poids léger" et "Je vais bien, ne t'en fais pas". "Des vents contraires" est son sixième roman (source: Amazon.fr).

---

Mon avis: l'écriture d'Olivier Adam est simple et touchante, les mots sont justes et émouvants...sans fioritures. 

J'ai beaucoup aimé ce livre. L'auteur arrive à créer une véritable atmosphère, un peu comme Claudie Gallay dans "Les déferlantes". L'histoire se passe au bord de la mer, à Saint-Malo, et je peux vous dire qu'on y est vraiment! Certes j'ai lu "Des vents contraires" lors d'un week-end pluvieux (ça aide peut-être), mais je vous assure qu'en tournant les pages, on sent les embruns et les gouttes de pluie sur la peau!

La plupart des personnages, et surtout le personnage principal, sont cabossés par la vie et tentent de survivre malgré leurs problèmes et leurs douleurs. La disparation de sa femme un an plus tôt a laissé Paul Anderen seul avec ses deux jeunes enfants, alors il boit pour oublier ou du moins pour supporter la situation. Il fait ce qu'il peut mais malgré toute sa bonne volonté, il lui est difficile de garder la tête hors de l'eau...

L'entourage de Paul est parfois hostile, mais il y a aussi des moments d'accalmie et même d'espoir. La dernière scène du livre m'a fait penser aux romans d'Anna Gavalda, dans lesquels des personnages tous plus bancals les uns que les autres se serrent les coudes pour essayer d'aller moins mal.

Des vents contraires film

Un film de Jalil Lespert basé sur ce roman est sorti fin 2011, mais je ne sais pas si j'ai envie de le voir... Même s'il est très bien, il y a de grandes chances pour que je sois déçue après m'être fait mon propre cinéma dans ma tête! ;o)
---
Et vous, avez-vous lu "Des vents contraires" ou vu la version cinéma?
Qu'en avez-vous pensé?
J'attends aussi vos inscriptions au swap "Les 2 font la paire" que je co-organise avec Lalydo! C'est par ici!
Commenter cet article

My Discoveries 18/09/2012 15:50

De rien Métaphore, bienvenue ici et merci pour ton message! ;o)
C'est vrai qu'il m'a fallu quelques dizaines de pages avant de rentrer dans "Les déferlantes", mais au final c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée!
Quant au film "Des vents contraires", si j'ai l'occasion de le voir pourquoi pas (maintenant la lecture est loin derrière moi), mais je ne mets pas la barre trop haut...

Métaphore 17/09/2012 11:31

Merci d’être passée par chez moi
Les déferlantes je l'ai commencé mais je n'ai pas adhéré aux phrases courtes.
J'ai aimé celui d'Adam, et je suis comme toi je préfère en général le cinéma dans ma tête

My discoveries 19/05/2012 11:38

@ Ines: moi aussi j'ai pas mal attendu avant de le lire, mais tu sais que tu as un bon moment de lecture en perspective! ;o)
@ Blanche: oh oui, je veux bien ton avis sur le film si tu le vois! Merci Blanche et bon week-end! ;o)
@ le monde de lali: oui je te le conseille, c'est très touchant!
@ Elisabeth: moi aussi, bon week-end Elisabeth!
@ Joelle: oui ce sont des taiseux, une autre similitude avec le roman de Claudie Gallay ;o) A bientôt Joelle!
@ Nelcie: bienvenue ici Nelcie! Le livre te transportera sûrement plus que le film, bonne lecture! ;o)
@ Claudia etc: alors je te conseille ses romans, ce sera à n'en pas douter une merveilleuse découverte! ;o) Bisous Claudia!
@ Covima: bienvenue ici Covima, et merci pour ton message! Je comprends qu'en tant que bretonne, tu aies encore plus apprécié ce livre. Bon week-end et...bon film! ;o)
@ Lalydo: je pense en effet qu'il vaut mieux lire le livre avant de voir le film, et je suis sûre et certaine que tu ne seras pas déçue! ;o) Sinon j'adore la Bretagne et je n'oserais jamais dire qu'il y pleut tout le temps (surtout en vivant en Angleterre!)...mais dans ce roman, force est de constater qu'il pleut beaucoup!! Bisous et bon week-end!
@ Laeti: merci pour ton avis! "Un coeur régulier" m'attend dans ma bibliothèque, je pense qu'il me plaira beaucoup aussi ;o) Bisous Laeti!
@ 1001 découvertes: je connais bien ce problème... ;o)
@ filou49: sans exception? Waouh, tu es un vrai fan! ;o) Ca ne m'étonne pas que tu aies été touché par ce roman... Bon week-end Filou!
@ Océane: oh oui, il faudrait que je lise ses autres romans! Je n'ai lu que "Des vents contraires" et "Passer l'hiver" et, même si je n'ai pas lu le livre, "Je vais bien, ne t'en fais pas" est un de mes films préférés. Olivier Adam est un auteur que j'aime beaucoup, mais comme je ne lis pas autant que je le voudrais, j'ai plutôt tendance à varier les auteurs... Bon week-end Océane!
@ Jily183: tu vas passer un bon moment avec ce livre, c'est sûr! Pour d'autres idées lecture, RDV dans la catégorie "Culture-LIvres" dans la colonne de droite. J'ai eu pas mal de coups de coeur récemment, j'espère qu'ils te plairont ;o)

Jily183 16/05/2012 13:56

Je n'ai pas encore lu le livre d'Olivier Adam mais
j'avais l'intention de le faire. Maintenant, c'est
sûr, je vais le lire car ton message m'a beaucoup
apporté et il me donne envie de m'y plonger. Je suis une grande lectrice alors, si tu as d'autres livres à me faire découvir, je prend

Océane 16/05/2012 09:51

Je n'ai pas vu le film, mais le roman m'a énormément touché, par le sujet, mais aussi par l'écriture sensible et fine de Olivier Adam. Il est resté longtemps dans ma tête...
Ça t'as donné envie d'en lire d'autres de lui alors ?

filou49 15/05/2012 20:11

moi j'ai lu le bouquin, comme tous les olivier adam, sans exception et c'est un de mes préférés si ce n'est mon préféré...j'ai adoré le personnage principal, sa fragilité cachée sous une carapace de faux bourru, son amour immodéré pour ses enfants (je m'y suis un peu reconnu dans ses rapports avec ses gosses) et la galerie de personnages secondaires qui gravitent autour de lui...moi aussi, j'ai pas voulu tenter le film car peur d'être forcément décu aussi... bonne soirée à toi

1001 découvertes 15/05/2012 19:29

il a l'air bien ce livre mais j'en ai deja bcp à lire...

Laeti 15/05/2012 12:15

Je ne l'ai pas lu mais j'ai vu le film! Je te comprends, lorsque l'on passe du roman au film, on est souvent déçue car tu t'es forgée ta propre image des personnages, de l'histoire... En tout cas le film était très chouette et beau et c'est vrai qu'Olivier Adam est très plaisant à lire (j'ai lu "Un coeur régulier" de lui). Bizzz

Lalydo 15/05/2012 09:02

Quand le film est sorti, j'avais très envie de le voir surtout parce qu'il se passait à St Malo! Je pense que, comme de nombreuses fois, je lirais le livre avant. J'avais aimé "Je vais bien, ne t'en fais pas" de cet auteur, je ne devrais donc pas être déçue, surtout vu ton avis.
Et puis, il ne pleut pas tous les jours en Bretagne, je tiens à rétablir ça publiquement! Non mais!
Bonne journée, des bisous!

Covima 15/05/2012 08:51

Je viens de le finir il y a qq jours ; j'ai bcp aimé. L'écriture est simple, sans détails inutiles et tu dis très justement qu'on croit sentir la mer à côté ! Quand on vit en Bretagne, ça signifie qq chose... J'avais entendu parler du film, et maintenant j'aimerais le voir.