"De Rouille et d'Os", de Jacques Audiard: un plaisir intense...mais de courte durée

Publié dans Culture – Ciné

Après "Un prophète" qui avait obtenu le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 2009, Jacques Audiard a de nouveau fait parler de lui cette année sur la Croisette...mais il est reparti bredouille. C'est ce que j'ai ressenti également pour "De rouille et d'os": un coup de coeur sur le moment...et puis plus rien.

 

Drame franco-belge de 1h55min (2012) réalisé par Jacques Audiard avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure, Céline Sallette, Corinne Masiero... Sorti le 17 mai 2012 en France.

De rouille et d'os afficheSynopsis: ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant: elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre...(source: allocine.fr).

--- 

Voici la bande-annonce: 


---
Le saviez-vous?
  • Le film de Jacques Audiard est une adaptation du recueil de nouvelles de Craig Davidson, "Un goût de rouille et d'os", publié en septembre 2005. Dans leur travail d'adaptation, Jacques Audiard et le scénariste Thomas Bidegain ont pris quelques libertés avec le roman de Craig Davidson. Au lieu d'en reprendre le récit tel quel, ils ont décidé de s'attacher aux personnages, et plus particulièrement à la brutalité inhérente au ton de l'histoire. D'ailleurs, Ali (Matthias Schoenaerts) et Stéphanie (Marion Cotillard) n'existent même pas dans le recueil d'origine, et ont été créés pour le film.
De rouille et d'os Matthias
  • "De rouille et d'os" met en scène trois récentes "révélations": Corinne Masiero, dévoilée tardivement par le personnage Louise Wimmer dans le film éponyme, Céline Sallette, nominée aux César 2012 en tant que Meilleur Espoir Féminin pour son rôle dans "L'Apollonide - Souvenirs de la maison close", sans oublier Matthias Schoenaerts, découvert dans l'impressionnant "Bullhead".
  • Il y a quelques semaines, Jacques Audiard était en compétition officielle sur la Croisette avec "De rouille et d'os". Il avait déjà remporté le prix du Meilleur Scénario pour "Un héros très discret" lors de l'édition 1996 du festival, et le Grand Prix du Jury pour "Un prophète" en 2009.

Source: allocine.fr

 --- 

Mon avis: il n'est pas facile pour moi de donner mon avis sur "De rouille et d'os" car je suis sortie du cinéma en pensant que j'avais beaucoup aimé ce film alors qu'une semaine plus tard, je me rends compte qu'il ne m'en reste plus grand-chose. Je ne l'ai pas oublié mais j'ai plutôt l'impression qu'il m'a échappé, que je n'ai pas réussi à le retenir... Un peu comme un vin à la robe attirante, à la saveur parfaite, mais trop court en bouche: le plaisir est intense, mais de courte durée.

De rouille et d'os Marion

Moi qui ne suis habituellement pas très fan de Marion Cotillard, je l'ai trouvée sublime dans le rôle de Stéphanie. Elle est très touchante et le couple qu'elle forme avec Matthias Schoenaerts est la plus grande force du film. Le personnage d'Ali apporte quelques touches d'humour mais il est aussi à l'origine de scènes très violentes et très dures: attention aux âmes sensibles, pour ma part je ne pensais pas que ce film serait aussi dur!

L'histoire m'a d'autant plus touchée que je connais bien les endroits où le film a été tourné - le Marineland d'Antibes (moi aussi j'ai eu ma période "je veux devenir dresseuse d'orques"), la boîte de nuit "L'Annexe", les plages de Cannes... - et qu'un accident est vite arrivé. En sortant de la séance, j'ai réalisé ma chance de pouvoir marcher sur mes deux jambes... J'ai apprécié aussi la musique d'Alexandre Desplats et, contrairement à quelques critiques lues ici et là, je n'ai pas trouvé que "De rouille et d'os" soit trop léché: c'est un beau film, tout simplement!

--- 

Et vous, avez-vous vu "De rouille et d'os"?

Qu'en avez-vous pensé?


Vous pouvez aussi retrouver ici mon avis sur le documentaire "Marley", qui sort aujourd'hui en France!

Commenter cet article

My discoveries 23/06/2012 16:50

Ah oui, le jeu de mots est bien trouvé! ;o)

Lalydo 20/06/2012 12:45

Comme tu le sais déjà, mon avis est assez proche du tien, je suis assez mitigée. De très belles interprétations, des lieux sublimes que je connais bien pour certains, mais une histoire qui tombe çà l'eau (sans mauvais jeux de mots)...
Des bisous!

My discoveries 17/06/2012 18:11

Je suis d'accord avec toi, ce n'est pas le film du siècle, mais je le conseille néanmoins ;o)
Je n'ai pas vu "Bullhead" mais j'ai cru comprendre que l'acteur y endossait déjà un rôle de brute épaisse... Espérons qu'on lui propose aussi autre chose à l'avenir!

Anthony 16/06/2012 22:29

Comme j'écraivais tout à l'heure sur le blof de Filou49, j'ai été un peu déçu par le film, peut-être parce que j'en attendais trop. Certes ce n'est aps un mauvais film, loin de là, mais ce n'est pas le film du siècle.
Comme toi, j'ai beaucoup aimé l'interprétation de Marion Cottillard alors que d'habitude je ne la supporte pas. Et j'aime aussi beaucoup Mathias Schoenaerts, même si je l'ai préféré dans Bullhead

My discoveries 16/06/2012 17:14

@ Ines: je pense que ce film te plaira, bisous Ines!

@ le monde de lali: il y avait une grande attente par rapport à ce film, d'où peut-être une petite déception chez certains, mais je t'encourage vraiment ả le voir!

@ filou49: héhé, ça y est, tu l'as pondu! ;o) En effet c'est assez bizarre, on a des réactions opposées... Au moins ce film ne laisse pas indifférent!

@ LeJournaldeChrys: tiens, il faudrait que je voie ses premiers films car je ne les connais pas tous...
@ luzycalor: on est d'accord, et je me souviens de ton billet en effet! ;o)

@ Elisabeth: non seulement les acteurs sont sublimes, mais je crois qu'ils ont aussi été très bien dirigés...

@ Faust'in: je te le conseille en effet!

@ 1001 découvertes: alors tu vas d'autant plus adorer!

@ Aurore: merci pour ton message Aurore! Je ne sais pas s'ils ont tourné dans la vraie boite de nuit, mais je me souviens d'une ou deux soirées plutôt sympa à l'Annexe ;o) De la bonne musique et la plage tout autour... Des souvenirs de jeunesse!!

@ valou: oui, cette scène est très forte!

@ Océane: oui, il fait réfléchir...

@ FleurDeMenthe: en effet c'est dommage, mais c'est une sensation un peu bizarre, très difficile à décrire... Peut-être plus proche du glissement comme tu dis. J'ai compris ce que tu voulais dire, mais je crois que mon ressenti lui-même est assez confus par rapport ả ce film! Merci pour ton témoignage en tout cas ;o)

FleurDeMenthe 14/06/2012 09:23

Je trouve dommage cette idée que le film t'ait échappé. Ce n'est pas l'effet qu'il m'a fait personnellement. J'ai beaucoup aimé le réalisme du film, ce qui fait que j'ai l'impresion d'avoir croisé les personnages, avoir discuté avec eux, avoir partagé leurs souvenirs racontés sans que je sois dans l'histoire, car finalement au bout du compte, après cette rencontre, chacun revient dans son monde, chacun rentre chez soi. Je pense que les personnages sont si "uniques" et aboutis qu'ils semblent finalement bien loin de nous, de nos vies. C'est pourquoi je pense que cette sensation de glissement du film reste...
C'est un peu confus, mais j'espère que tu as compris l'idée

Océane 13/06/2012 19:46

C'est un très beau film, touchant et porteur d'interrogations...

valou 13/06/2012 15:37

C'est en effet un beau film...je retiens de cette séance, la scène de Marion Cotillard sur le balcon...bouleversante... c'était superbe !

Aurore 13/06/2012 11:10

J'aime bien ta critique, je m'y retrouve. Je n'ne suis pas sortie bouleversée car le film finit sur un rayon de soleil. C'est surtout le début qui a a failli me tirer des larmes.
Moi qui ne suis habituellement pas très fan de 3Marion Cotillard, je l'ai trouvée sublime dans le rôle de Stéphanie = Même avis !

Ah l'Annexe, elle a l'air quand même bien pourrie/moisie cette boite denuit quand on est sur la plage de st laurent et qu'on la voit de l'extérieur !

1001 découvertes 13/06/2012 10:08

je l'ai pas vu mais j'aimerai le voir!!
j'adore marion cotillard en plus