Je vous ai déjà parlé d'une exposition que je ne rate jamais depuis que je vis à Bristol: Wildlife Photographer of the Year. Les gagnants de l'édition 2011 viennent d'être révélés et j'ai eu envie de vous présenter le travail du vainqueur, le photographe espagnol Daniel Beltrá. Des images fascinantes pour un reportage choc!


Comme je vous le disais ici, Wildlife Photographer of the Year est une compétition de photographie animalière annuelle, dirigée par le Musée d'Histoire Naturelle de Londres et BBC Wildlife Magazine. Il s'agit de l'une des plus prestigieuses compétitions de photo de nature du monde, qui récompense chaque année les meilleurs clichés de paysages et d'animaux montrant la beauté et la diversité de la vie sur Terre. Une exposition montrant une centaine de photos primées a lieu chaque année au Musée d'Histoire Naturelle de Londres avant de voyager dans le monde entier

Sans plus attendre, voici la photo qui a remporté ce prix prestigieux lors de la 47e édition:

Beltra 1

Photo Daniel Beltrá/Greenpeace

L'espagnol Daniel Beltrá a pris cette photo dans un établissement temporaire de sauvetage des oiseaux à Fort Jackson, en Louisiane. Ces huit pélicans recouverts d'huile ont été sauvés de la marée noire Deepwater Horizon, dans le Golfe du Mexique, en juin 2010.

Le président du jury, Mark Carwardine, a décrit ce cliché comme «un constat fort pour l'environnement, dans lequel se confondent perfection technique et œuvre d'art. C'est la simplicité de cette image si puissante qui la rend à la fois très belle et extrêmement choquante».

Daniel Beltrá a présenté un portfolio exceptionnel de plusieurs images intitulé "The Price of Oil" dans la catégorie photo-journalisme, qu'il a également remportée.

---

Place aux photos, toutes créditées Daniel Beltrá:

Daniel Beltrá 2

Des "chemins sans pétrole" dans les eaux calmes du Golfe du Mexique, après le passage de bateaux qui tentent de nettoyer la marée noire au large de la côte de la Louisiane.

Daniel Beltrá 3

Deux bateaux surveillent l'incendie provoqué de manière contrôlée pour brûler la nappe de pétrole et tenter de protéger le littoral.

Daniel Beltrá 4

Vue aérienne du pétrole déversé dans le Golfe du Mexique. Après que la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon ait explosé puis coulé le 22 avril 2010, c'est l'équivalent de plus de 60.000 barils de pétrole brut qui ont fui chaque jour pendant les trois mois qui ont suivi...

Daniel Beltrá 5

Un navire traverse une nappe de pétrole à la surface de l'eauUne couche importante de sédiments huileux s'étend sur des dizaines de kilomètres dans toutes les directionsce qui laisse supposer qu'une grande quantité de pétrole ne s'est pas évaporée ou dissipée mais s'est peut-être déposée dans les fonds marins.

Daniel Beltrá 6

Le pétrole échappé de la plateforme Deepwater Horizon de BP recouvre la surface des eaux du Golfe du Mexique.

Daniel Beltrá 7

Un bateau à moteur passe à travers la nappe de pétrole.

Daniel Beltrá 8

Daniel Beltrá 9

Des barrages flottants ont été utilisés pour tenter de contenir la marée noire et protéger les plages, les côtes et les estuaires.

Daniel Beltrá 10

Après que la plate-forme Deepwater Horizon ait déversé 5 millions de barils de pétrole brut, le puits a enfin été rebouché le 15 juillet 2010. Mais la marée noire a continué à faire des dégâts...

Daniel Beltrá 11

Un avion largue du dispersant dans le Golfe du Mexique pour lutter contre la marée noire.

Daniel Beltrá 12

Des bateaux se rassemblent près des plate-formes pétrolières restantes près de la tête du puits Deepwater Horizon, laissant du pétrole dans leur sillage à mesure qu'ils se déplacent dans l'eau polluéePrès d'un tiers de la production américaine de pétrole provient de 3500 plates-formes similaires dans le Golfe du Mexique.

Daniel Beltrá 13

411 incendies contrôlés ont été provoqués pour tenter de débarrasser le Golfe du pétrole de surface échappé du puits de la plate-forme BP.

Daniel Beltrá 14

---

Est-ce que la beauté de ces photos vous fait oublier l'ampleur de la catastrophe dont elles sont les témoins?

Ou est-ce qu'au contraire, vous trouvez que le message s'en trouve renforcé?

 


  • L'exposition "Wildlife Photographer of the Year" sera:

- au Natural History Museum de Londres, du 21 octobre 2011 au 11 mars 2012

- au City Museum & Art Gallery de Bristol du 19 novembre 2011 au 11 mars 2012

- à Bourges du 1er décembre 2011 au 13 février 2012

- à Orléans du 5 septembre 2012 au 15 novembre 2012

Vous pouvez retrouver toutes les dates ici.

Commenter cet article

My discoveries 29/07/2012 22:30

J'avoue ne pas bien comprendre votre commentaire, désolée!

wilirah 29/07/2012 15:28

Je demande comment CONJUGER une image,c a dire,comme un dessin animé pas de me MONTRER des images!!!

My discoveries 22/11/2011 00:55

Je suis contente que tu apprécies, merci pour ton petit mot en tout cas!

Wilyrah 22/11/2011 00:07

Superbes photographies.

My discoveries 20/11/2011 22:24

Bon ben tant pis pour nous!

Anthony 20/11/2011 21:43

Pas sûr que j'ai le temps de parler de la biennale d'art contemporain de Lyon, je dois avouer...

My discoveries 20/11/2011 20:30

En effet!!! Tu vas nous en parler?

Marjo 20/11/2011 09:27

Anthony 19/11/2011 19:56

Ça colle très bien avec le thème de la Biennale d'art contemporain de Lyon cette année : une terrible beauté est née

My discoveries 19/11/2011 19:43

Oh tu es adorable, merci Marjo! C'est vraiment un plaisir que de partager tout ça avec vous, surtout quand on reçoit des commentaires comme le tien ;o)