Lancement des "mardis cinéma": films de janvier

Publié dans Culture – Ciné

Je prends rarement des bonnes résolutions, mais pour l'année 2012 mon compagnon en a pris une qui nous concerne tous les deux, et qui je dois dire me plait beaucoup: consacrer une soirée par semaine à regarder des "classiques" ou des films qui ont marqué l'histoire du cinéma. Voici les premiers films que nous avons vus dans le cadre de nos "mardis cinéma"!


Au programme de nos "mardis cinémas" du mois de janvier, il y avait:

"La Piscine", pour voir Romy Schneider dans un autre rôle que celui de Sissi

la piscine

© Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

"La Piscine" est un film français réalisé par Jacques Deray, sorti sur les écrans en 1969.

L'histoire: Jean-Paul (Alain Delon) et Marianne (Romy Schneider), qui vivent heureux depuis 2 ans et demi, profitent de la vie dans une superbe villa avec piscine au-dessus de Saint-Tropez. Jusqu'au jour où arrivent Harry (Maurice Ronet), le meilleur ami de Jean-Paul, et sa fille Pénélope (Jane Birkin), 18 ans. Harry, play-boy vieillissant, ancien amant de Marianne, et Pénélope, femme-enfant dérangeante, troublent cette vie tranquille. L'ambiance, au départ amicale et indolente, devient peu à peu tendue.

Le saviez-vous?

  • Couple à l'écran, Alain Delon et Romy Schneider l'étaient également à la ville lors du tournage de "La Piscine". Le film de Jacques Deray est l'une des cinq collaborations entre les deux comédiens, tournées entre 1958 et 1972.
  • "La Piscine" est le premier film français de Jane Birkin, fraîchement débarquée de sa Grande-Bretagne natale. L'actrice deviendra ensuite l'une des plus populaire du cinéma français dans les années 70 et 80.

---

"La Nuit du chasseur", parce que ce film avait marqué mon compagnon et qu'il voulait me le faire découvrir

Nuit du chasseur"La Nuit du chasseur" (the Night of the Hunter) est un film américain réalisé par Charles Laughton en 1955.

L'histoire: Un prêcheur inquiétant (Robert Mitchum) poursuit dans l'Amérique rurale deux enfants (Billy Chapin et Sally-Jane Bruce) dont le père (Peter Graves) vient d'être condamné pour vol et meurtre. Avant son incarcération, le père leur avait confié dix milles dollars, dont ils ne doivent révéler l'existence à personne. Pourchassés sans pitié par ce pasteur psychopathe et abandonnés à eux-mêmes, les enfants se lancent sur les routes.

Le saviez-vous?

  • Charles Laughton projetait de réaliser un script intitulé "Les Nus et les morts". Le producteur et le directeur de la photographie devaient être les mêmes et Spencer Tracy, Montgomery Cliff et Burt Lancaster devaient y jouer. Mais l'échec commercial de "La Nuit du chasseur" marqua irrémédiablement l'abandon de ce projet, et ce fut Raoul Walsh qui s'en empara.
  • Peter Graves, qui joue ici le petit rôle du père truand des enfants, deviendra autrement plus célèbre une décennie plus tard, en incarnant Jim dans la série télévisée "Mission: impossible".

---

"Les temps modernes", parce que "The Artist" nous a donné envie de voir un film muet

"Les Temps modernes" (Modern Times) est une comédie dramatique américaine de Charlie Chaplin, sortie en 1936. Il s'agit du dernier film muet de son auteur et le dernier qui présente le personnage de Charlot, lequel lutte pour survivre dans le monde industrialisé. Le film est une satire du chômage et des conditions de vie d'une grande partie de la population occidentale lors de la grande dépression.

L'histoire: Charlot est ouvrier dans une gigantesque usine. Il resserre quotidiennement des boulons. Mais les machines, le travail à la chaîne le rendent malade, il abandonne son poste, recueille une orpheline et vit d'expédients. Le vagabond et la jeune fille vont s'allier pour affronter ensemble les difficultés de la vie...

Temps modernes

© Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

Le saviez-vous?

  • Le personnage de "Charlot", qui avait apporté la gloire à Charlie Chaplin, fait dans "Les Temps modernes" sa dernière apparition. Une dernière rencontre unit cependant Chaplin à son mythe. En 1971, il est fait commandeur de la Légion d'honneur à la remise des prix du Festival de Cannes. Pour saluer l'assistance, Chaplin adopte une dernière fois la démarche burlesque du personnage qui l'a fait universellement connaître.
  • Dans "Les Temps modernes", le personnage de la gamine est interprété par Paulette Goddard. Après un tour du monde de dix-huit mois en 1931-32, Charlie Chaplin rencontre l'actrice Paulette Goddard, qui devait rester sa compagne dans sa vie privée jusqu'en 1940. C'est elle qui a inspiré le personnage de la gamine, alter ego de Charlot au féminin.
  • Bien que le cinéma parlant se soit imposé depuis presque dix ans au cinéma, "Les Temps modernes" reste un film essentiellement muet. Charlie Chaplin se décide cependant à écrire un scénario et à faire des essais de voix. Il se ravise, les essais n'étant pas concluants, et n'utilise que de la musique et des effets sonores.
  • Charlie Chaplin avait imaginé une autre fin, plus triste et plus sentimentale pour "Les Temps modernes". Pendant que Charlot était hospitalisé à la suite d'une dépression nerveuse, la gamine devenait nonne. Cette fin est tournée, mais Chaplin décide de trouver une conclusion plus positive.

---

"Les tontons flingueurs", pour voir enfin ce film culte d'où est tirée la célèbre réplique: "les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît"

tontons flingueurs

© Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

"Les Tontons flingueurs" est un film franco-germano-italien réalisé par Georges Lautner et dialogué par Michel Audiard, sorti sur les écrans en 1963. Adaptation du roman d'Albert Simonin, "Grisbi or Not Grisbi", c'est le troisième volet d'une trilogie consacrée au truant Max le Menteur qui comprend également "Touchez pas au grisbi" et "le Cave se rebiffe".

L'histoire: Sur son lit de mort, le Mexicain fait promettre à son ami d'enfance, Fernand Naudin, de veiller sur ses intérêts et sa fille Patricia. Fernand découvre alors qu'il se trouve à la tête d'affaires louches dont les anciens dirigeants entendent bien s'emparer. Mais, flanqué d'un curieux notaire et d'un garde du corps, Fernand impose d'emblée sa loi. Cependant, le belle Patricia lui réserve quelques surprises!

Le saviez-vous?

  • Si "Les Tontons flingueurs" est aujourd'hui considéré par de nombreux cinéphiles comme un film culte, il n'en a pas été de même lors de sa sortie en salle. En effet, à l'époque la presse n'y vit qu'une parodie trop caricaturale, divertissante tout au plus.
  • A l'origine, la production souhaitait Jean Gabin pour interpréter le personnage de Fernand Naudin. Mais, finalement, Georges Lautner parvint à imposer à la place Lino Ventura, qui lui était persuadé de ne faire rire personne.

Mon avis: je ne connaissais aucun de ces quatre films et j'ai été ravie de les voir enfin! Pour des raisons différentes, ils m'ont tous plu, mais j'attribuerais une mention spéciale à "La nuit du chasseur", pour ses superbes plans de nuit et la beauté de la photo, et aux "Temps Modernes": je n'avais jamais vu de film de Charlie Chaplin (mieux vaut tard que jamais, vous voyez maintenant l'intérêt de ces soirées ciné!) et j'ai eu un véritable coup de foudre pour ce "génie" visionnaire et inimitable! Vivement la suite ;o)

---

Et vous, regardez-vous des "classiques" de temps en temps?

Quels sont ceux qui vous ont marqué?

Commenter cet article

Marnie 17/02/2012 12:58

Et un "le saviez-vous" supplémentaire : Paulette Goddard a été à 2 doigts d'interpréter le rôle de Scarlette O'Hara, elle a été coiffée au poteau et au dernier moment par l'anglaise Vivien Leigh.

Marnie 17/02/2012 12:54

Je ne peux qu'applaudir à ces "mardis classiques" car moi-même j'ai longtemps vu essentiellement des vieux films (paradoxalement grâce à la télévision). Ce n'est que depuis peu que je vois autant de films récents (grâce à ma carte d'abonnement). Je suis cinéphile et ma préférence va aux cinémas français et américain des années 30 à 60 (mais je suis loin de me limiter à ça). "La nuit du chasseur" est un de mes dix films cultes depuis longtemps, découvert dans un cycle "Une autre Amérique" diffusé dans le Ciné-club sur France 2 (peut-être Antenne 2 d'ailleurs à l'époque). Si vous voulez retrouver l'esprit de "The Artist", je vous recommande les films de Murnau période américaine ("L'Aurore") et de Borzage, et puis "Une étoile est née" 1ère version avec Janet Gaynor et Fredric March.
Comme tu vis en Angleterre, je te recommande aussi les films anglais d'Hitchcock (muets ou des années 30) qui ne sont pas inférieurs à ses réalisations postérieures ("Les 39 Marches" et "Une femme disparaît" tout particulièrement). Sinon, je me permets de te préciser que lors du tournage de la Piscine, Delon et Schneider n'étaient plus ensemble. Ils se sont séparés en 1964 ou 65. Au contraire, "La piscine" marque leurs retrouvailles, suscitée par Delon qui a réclamé la présence de Schneider (pour l'aider à faire rebondir sa carrière). On sent parfaitement à l'écran la complicité (du corps) des anciens amants, et c'est ce qui fait un des charmes du film, cet ancien amour toujours si présent. Pardon pour ce long commentaire, mais en matière de cinéma, je suis intarissable !

My discoveries 15/02/2012 22:53

Héhé, c'est vrai que le noir et blanc a beaucoup de charme... ;o)

Princess KHETI 13/02/2012 19:48

C'est une excellente idée ! J'aime les vieux films pour leur ambiance ! Surtout les noirs et blancs ! Et vu mon âge , certains me rappellent mon enfance ! ...

My discoveries 11/02/2012 13:36

@ Ines: oh oui, je te le conseille vivement!

@ Joelle: c'est super de regarder ces anciens films avec un passionné! Mon compagnon n'est pas aussi calé que le vôtre, mais c'est un vrai plaisir que de découvrir ou redécouvrir les classiques ensemble ;o) Quels sont les films de Truffaut ou avec Gabin que vous me conseilleriez?

@ Xtinette: et quels sont ceux que tu préfères? ;o)

@ lalydo: ce n'était pas trop mon truc non plus jusqu'à ce qu'on voie "Apocalypse Now" et "Taxi Driver" au ciné et que mon copain ait cette idée lumineuse des mardis cinéma... Et qui peut résister au charme des "Temps Modernes"? ;o)

@ Océane: oui, on a commencé sur les chapeaux de roue ;o) Quels sont les films que tu me conseillerais pour la suite parmi tes préférés?

@ yuko: oui, d'ailleurs quand j'ai lu ton article je venais de le voir! ;o) Comme toi j'ai adoré "la nuit du chasseur", surtout la 2e partie quand les enfants fuient la maison! Les plans sont magnifiques, l'atmosphère est prenante, bref ce film est vraiment à découvrir!

@ lmlaculture: oui, c'est bien le problème... Mais on se rend compte qu'une soirée par semaine ce n'est pas une grosse contrainte, et surtout c'est vraiment l'occasion de belles découvertes!!

@ Tred: merci pour ta visite Tred, et n'hésites pas si tu as des films à me conseiller pour la suite! ;o)

@ Barbayoupi: bienvenue Barbayoupi, et merci pour ton message qui me fait très plaisir! Bon week-end et à très vite alors ;o)

@ Mélanie: allez, chiche! Tu verras, une soirée par semaine, ça se trouve! ;o)

@ thierrys76: en effet, les dialogues des "Tontons flingueurs" sont vraiment un régal! ;o) Bon week-end Thierry!

@ valou: oh oui, je suis bien contente d'avoir ENFIN découvert Chaplin, et il est déjà prévu qu'on voie d'autres films de lui dans le cadre de ces mardis cinéma! ;o)

@ Véronique: je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai le même problème avec la lecture (pour bien faire, il faudrait aussi que je me programme une soirée "spéciale lecture" par semaine...)! En tout cas je te recommande vivement "la nuit du chasseur", c'est un film superbe! ;o)

@ le monde de lali: héhé, justement ça rejoint ce que disait Véronique plus haut! Mais je t'assure que c'est faisable, ou tu peux commencer par une soirée par mois ;o)

@ soeurette: oui oui, il y a une raison, ce film est vraiment magnifique, tu verras! Après quatre films je suis encore loin d'être imbattable, mais à la fin de l'année (si toutefois on se tient à ces mardis cinéma!), ça fera normalement 52 classiques vus et c'est vrai que ça commencera à faire pas mal! ;o)
Le tout est de trouver des classiques qui nous plaisent et qui nous donnent envie de continuer, car je m'attends quand même à quelques déceptions...

soeurette 08/02/2012 19:13

Superbe résolution!!!ça me fait penser que nous aussi on voulait voir La nuit du chasseur (ce film est ultra présent dans le Trivial pursuit cinéma, c'est qu'il doit y avoir une raison! d'ailleurs,tu pourrais maintenant devenir imbattable dans les catégories que je redoute le plus:années 60 et 70

le monde de lali 08/02/2012 18:52

Vraiment une excellente idée que vous avez eu là, même si je la proposait je pense qu'on arriverai pas à nous y tenir ^^

Véronique 08/02/2012 17:45

La nuit du chasseur, je ne connaissais pas..merci pour l'idée, on se plaint souvent de ne pas avoir de temps mais on ne fait pas souvent grand chose pour en trouver.. très bonne résolution

valou 08/02/2012 16:30

super idée ! j'adore les Tontons flingueurs...cultissime pour moi !tout comme les temps modernes, il est terrible ce fiklm, je l'ai chez moi d'ailleurs, il faudrait que je le revisionne à nouveau !

thierrys76 08/02/2012 14:43

Hello, ah que de souvenirs tous ces films, une petite pensé pour Audiart et ses dialogues si croustillants, enfin bref, que du très bon dans tes choix. Bon mercredi à toi