Top & Flop #7

Publié dans Tops & Flops

Après quelques semaines d'absence, voici le retour de la rubrique "Top & Flop", qui consiste à vous faire partager deux petites découvertes récentes, une bonne et une moins bonne, de façon succincte...


TOP: le documentaire "Benda Bilili!", enfin au cinéma en Angleterre

benda_bililiSynopsisRicky avait un rêve : faire de Staff Benda Bilili le meilleur orchestre du Congo. Roger, enfant des rues, désirait plus que tout rejoindre ces stars du ghetto kinois qui écument la ville sur des fauteuils roulants customisés façon Mad Max. Mais avant tout il faut survivre, déjouer les pièges de la rue de Kinshasa, chanter et danser pour s'évader. Pendant cinq ans, des premières chansons à leur triomphe dans les festivals du monde entier, BENDA BILILI nous raconte ce rêve devenu réalité (source: allocine).

Mon avis: une histoire incroyable! Les membres du groupe Benda Bilili vivent dans la rue à Kinshasa, la moitié d'entre eux sont paraplégiques et ils jouent avec des instruments de fortune, mais malgré cela ils ont toujours le sourire et leur musique, entre rumba, soul, funk et blues, est énergique et joyeuse. On dit bravo aux deux réalisateurs (les français Renaud Barret et Florent de La Tullaye) qui ont décidé de financer le premier album du groupe ("Très très fort"): leur confiance et leur patience sont désormais récompensées. Le succès que remporte Benda Bilili! en Europe est bien mérité et j'irai certainement les applaudir le 20 mai au Colston Hall de Bristol (ils seront également en concert à Londres le 15 mai). Un film plein d'espoir et qui donne la pêche! Longue vie au groupe (www.bendabilili.co.uk)!


FLOP: 3 ans, l'âge du plus jeune Britannique alcoolique

alcoholismLe National Health Service, système de santé public britannique, vient de publier des statistiques officielles révélant la prise en charge d'un jeune enfant pour alcoolisme dans un hôpital du Royaume-Uni. A trois ans, le petit Anglais a dû être soigné pour son addiction à l'alcool, entre 2008 et 2010. Il est parmi les treize jeunes âgés de moins de 13 ans à avoir séjourné à l'hôpital pour la maladie dans la même période. Quant aux Britanniques entre 13 et 16 ans, ils sont soixante-dix à avoir été soignés pour consommation excessive et cent six pour alcoolisme (source: www.lepetitjournal.com).

Mon avis: comme beaucoup de Français, l'une des choses qui me choque le plus depuis que j'habite à Bristol est le comportement des Anglais vis-à-vis de l'alcool: pour beaucoup, une soirée ou des vacances sont réussies seulement s'ils ont bu plus que de raison (vous avez vu, j'ai essayé de tourner ça bien...)! De plus les jeunes boivent de plus en plus et de plus en plus tôt, d'ailleurs le "binge-drinking" a traversé la Manche. Les chiffres des études sur le sujet sont alarmants, et maintenant voilà qu'un enfant a été diagnostiqué alcoolique à 3 ans! Les parents se trompent-ils de bouteille à chaque fois qu'ils remplissent son biberon???

Commenter cet article

My discoveries 02/04/2011 21:45

Bienvenue ici alors, et comme tu dis merci Canalblog! ;o)
Les enfants souffrant d'addictions n'est en effet pas l'apanage des Anglais, mais leur comportement vis-à-vis de l'alcool est en revanche très différent de ce qu'on peut voir en France par exemple. Je suis ravie que tu aimes cette rubrique et j'espère que tu reviendras par ici de temps en temps ;o) Bonne fin de week-end!

Mot et image 02/04/2011 09:35

Je découvre ton blog (merci la page d'accueil de canalblog) et si je n'ai pas eu le temps d'aller très avant dans ma balade, cette idée de TOP FLOP me plaît.
Benda Bilili, of course. Histoire incroyable et réel talent.
Quant aux enfants souffrant d'addictions, j'imagine que cela n'est pas l'apanage des Grands Bretons (alcoolisme compris). Mais quand on voit, sur certaines vieilles affiches publicitaires, que les enfants sont un élément de réclame pour la vente de cigarettes ou d'alcool, on se dit que la protection des enfants faces aux dangers du tabac et de l'alcool, c'est somme toute assez récent, dans nos sociétés. Pour sourire : http://lemotetlimage.canalblog.com/archives/2011/03/11/20596327.html
Ce qui est choquant dans cette histoire, c'est bien qu'il y ait dans nos sociétés des parents dans une telle misère sociale. Parce qu'en arriver là, c'est quand même le signe que la société ne protège pas franchement ses membres.

My discoveries 25/03/2011 22:08

Sois la bienvenue ici Julie, merci pour ton petit mot! ;o)
Heu... Je pense que les parents font pareil en fait. Bon week-end!

My discoveries 25/03/2011 22:07

Bienvenue Nicolas! En effet c'est plutôt déprimant, mais si tu veux retrouver la pêche je te conseille Benda Bilili! ;o)

My discoveries 25/03/2011 22:05

Tu as raison, que dire? Devant ce genre de chose, on reste sans voix... Bon week-end Thierry!

My discoveries 25/03/2011 22:04

Le bébé a absorbé de l'alcool pendant ses trois premières années, c'est obligé. Je pense qu'on peut trouver des parents qui mettent une goutte d'alcool dans le biberon de leur enfant de temps en temps, mais si le bébé devient alcoolique la dose doit être importante!!!

My discoveries 25/03/2011 22:00

Non, je n'ai pas été au festival Chorus car je vis à Bristol! ;o) Mais comme je le dis dans l'article ils seront en concert ici en mai, j'essaierai d'y aller. Mal de vivre oui, mais à 3 ans quand même...
Bon week-end à toi!

My discoveries 25/03/2011 21:58

C'est un petit garçon je crois, mais quoi qu'il en soit c'est terrible... Quant au film Benda Bilili je pense en effet qu'il te plairait, ça donne la pêche et on prend une belle leçon! Bon week-end ;o)

My discoveries 25/03/2011 21:55

Ahhhh ça me fait plaisir!!! Bon week-end Chrys ;o)

My discoveries 25/03/2011 21:54

Eh non, malheureusement ce n'est pas un poisson d'avril! Je n'ai pas trouvé plus de détails concernant l'enfant, mais il est évident que ses parents sont défaillants...