Mon mois de novembre, qui a vu arriver le froid dans le Sud-Ouest, a été riche culturellement parlant. Livres, séries, cinéma, musique, bonnes adresses... Voici mes dernières découvertes!

 

Livres 

 

 

C'est en apprenant qu'une adaptation sortait au cinéma en fin d'année que je me suis enfin décidée à lire ce roman qui était sur mes étagères depuis longtemps! Romain Gary y décrit avec beaucoup de lucidité la relation très particulière qu'il entretient avec sa mère. L'auteur voit bien que celle-ci a pour lui des projets démesurés mais il joue le jeu pour ne surtout pas la décevoir. Leur relation que l'on pourrait qualifier de "toxique" ne laisse aucune place à une autre femme, mais lui donne en même temps une force inébranlable qui l'a certainement sauvé à plusieurs reprises... Certains passages sont émouvants, d'autres très drôles, et on a le sentiment en refermant La promesse de l'aube que l'on se souviendra longtemps de ce roman. A découvrir absolument!

 

=> L'ayant vue en avant-première il y a quelques semaines, je vous parlerai bientôt de l'adaptation qui sort le 20 décembre au cinéma, avec Pierre Niney et Charlotte Gainsbourg ;)
 

 

 

On ne peut rester de marbre en lisant ce premier roman qui entremêle l'histoire de Magda Goebbels, la femme la plus puissante du IIIe Reich qui, sous les bombardements, se terre avec ses six enfants dans le bunker des dignitaires de l'Allemagne nazie, et celle de la petite Ava, enfant survivante des camps qui détient les lettres de Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs et qui n'est autre que le père de Magda...

 

Ce livre très documenté qui oscille entre fiction et réalité interroge, et c'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai prolongé ma lecture en regardant le documentaire sur Magda Goebbels diffusé récemment sur France 2. Sébastien Spitzer n'a pas choisi la facilité pour son premier roman mais il s'en sort brillamment. Voilà un auteur à suivre !

 

 
=> Mes prochaines lectures : Point Cardinal de Leonor de Recondo, et Mille soleils de Nicolas Delesalle (parution le 10 janvier 2018).

 

 

Des nouveautés au rayon revues !

 

  • Je vous parlais ici de la revue Ebdo, qui sera lancée le 12 janvier prochain par les fondateurs de XXI et 6 Mois suite à une campagne de crowd-funding qui a connu un succès sans précédent.
 
=> Si vous souhaitez découvrir ce nouveau journal indépendant et pourquoi pas l'offrir à des proches pour Noël, sachez que des offres d'abonnement à partir de 12,50 euros sont proposées jusqu'au 15 décembre : rendez-vous ici !

 

 

  • Un autre média libre et indépendant, coopératif, sans publicité et avec des enquêtes de terrain, mais cette fois-ci "made in Occitanie", va voir le jour en 2018 : il s'agit de la revue Traverse ! Trimestrielle et régionale, elle sera réalisée par des journalistes, auteurs, photographes, artistes, chercheurs et illustrateurs qui enquêteront afin de faire découvrir aux lecteurs l'universalité de notre beau territoire. Traverse, c'est aussi un média-truck : un espace éphémère nomade à la rencontre des habitants pour un journalisme vivant!

 

=> Pour suivre le projet, n'hésitez pas à vous abonner à la newsletter sur www.revuetraverse.com (tout en bas de la page) et à liker la page Facebook !

 

 

Séries

 

 

  • Avec l'automne est revenu le temps du cocooning, et j'en ai profité pour suivre sur France 2 la 3e saison de Broadchurch, série policière britannique dont l'atmosphère me rappelle mes années anglaises. Cette ultime saison raconte l'enquête qui suit un viol et retrouve l'excellent niveau de la première, avec des acteurs toujours très convaincants. J'aurais aimé pouvoir retrouver le duo d'enquêteurs formé par Olivia Colman et David Tennant, mais le créateur de Broadchurch (Chris Chibnall) a annoncé qu'il avait d'autres projets...

 

 

  • J'ai également commencé à regarder la saison 1 de This is us, dont je n'entendais que du bien. Et en effet, dès le premier épisode, j'ai bien accroché! Cette série raconte en faisant passer du rire aux larmes l'histoire d'une famille américaine dont quatre des membres sont nés le même jour... C'est très bien écrit, le montage est habile et les personnages attachants, bref à mon tour je vous la recommande ! 

 

 

Cinéma

 

  • Jeune femme, de Leonor Serraille : dans ce premier film récompensé à Cannes par la Caméra d'Or, on suit Paula, trentenaire de retour à Paris après une longue absence. Ce portrait d'une femme libre mais à la dérive, à la fois forte et vulnérable, ne m'a pas convaincue malgré l'énergie déployée par Laëtitia Dosch dans le rôle principal : trop foutraque peut-être, trop centré sur l'héroïne certainement, manquant de profondeur aussi. Pour moi, Jeune femme aurait dû commencer au moment où il se termine... Une déception.

 

  • Maryline, de Guillaume Gallienne : ayant adoré Guillaume et les garçons, à table, j'attendais beaucoup du 2e long-métrage de Guillaume Gallienne. Malheureusement son portrait d'une jeune provinciale taiseuse qui monte à Paris pour devenir comédienne m'a laissée assez indifférente. Alors que tout le monde semble encenser Adeline D'Hermy, qui joue cette femme modeste, je ne me suis pas attachée au personnage...peut-être à cause des trop nombreuses ellipses. Dommage!

 

 

  • M, de Sara Forestier : ce premier film a été inspiré par une expérience que Sara Forestier a vécue à 16 ans. En effet cela faisait 11 ans qu'elle voulait raconter l'histoire de ce coup de foudre entre une jeune fille bègue et timide et un "bad boy" qui cache son illettrisme. Et alors que le rôle principal devait être interprété par Adèle Exarchopoulos, c'est finalement la réalisatrice elle-même qui l'a endossé, avec énormément de talent! Il y a dans M beaucoup de sincérité, de l'espoir et de l'énergie, des touches d'humour aussi... On ne peut qu'être touché!

 

  • Diane a les épaules, de Fabien Gorgeart : ce film, qui traite d'un sujet ô combien d'actualité (la GPA et les nouvelles formes de parentalité) sans juger, pose des questions intéressantes et fait partie de ceux auxquels on repense après la projection. A travers le personnage de la mère porteuse parfaitement incarné par Clotilde Hesme, il montre que même s'il y a plein de façons très différentes de vivre une grossesse et un accouchement, cette expérience change forcément une femme. On voit que cet acte "d'offrir un enfant" à un couple d'amis homosexuels, que Diane considère au départ avec désinvolture et presque comme anodin, ne l'est en fait pas du tout... Un premier long-métrage faussement léger, à voir si le sujet vous intéresse!

 

 

Musique

 

 

  • Début novembre, je me suis rendue au concert d'Albin de la Simone à la Salle Nougaro. Le chanteur est arrivé sur scène après une première partie qui m'a bien plu (Jules Nectar en acoustique), mais le charme n'a pas opéré autant que je l'espérais... J'ai découvert Albin de la Simone avec son dernier album (L'un de nous, le 5e), que je trouve très réussi, mais les morceaux plus anciens qu'il nous a proposé lors de cette soirée m'ont décontenancée : moins mélancoliques, plus ironiques, parfois même un peu "barrés", ils ne m'ont pas convaincue. J'espère être plus enthousiasmée par le spectacle de Ben Mazué en février!

 

 

Escapade à Biarritz

 

 

Ceux qui me suivent le savent, hors saison j'aime partir me ressourcer sur la côte basque. Se lever face à l'océan puis commencer la journée par une balade revigorante sur la plage, parmi les surfeurs et les joggeurs locaux, ça n'a pas de prix... J'ai donc profité d'un week-end frais mais ensoleillé pour prendre un bon bol d'air à Biarritz!

 

Je partage avec vous deux adresses gourmandes testées et approuvées lors de cette escapade:

 

 

La boutique de la célèbre Maison Adam étant fermée, je me suis rabattue sur la chocolaterie Daranatz, située entre la Grande Plage et le Jardin Public, pour acheter des macarons... Et là, gros coup de coeur : les macarons Daranatz sont légers, pas trop sucrés, tout simplement parfaits! Je reviendrai.

 

Adresse : 12 Avenue du Maréchal Foch, 64200 Biarritz

 

 

A deux pas de là se niche un coffee shop américain qui propose des petits déjeuners, déjeuners et brunchs "healthy" dans une ambiance décontractée et familiale. Tout est fait maison, la déco est chouette et les serveurs agréables, une terrasse permet également de profiter du soleil... Bref, voilà une bonne adresse pour faire une pause gourmande à toute heure de la journée!

 

Adresse : 2 rue du Helder, 64200 Biarritz

 

 

Toulouse

 

Avec le retour du froid, quoi de plus réconfortant qu'un bon chocolat chaud à l'ancienne ?

 

  • Il est justement à tomber chez Cacao Fages, une nouvelle chocolaterie qui vient d'ouvrir sur la jolie place de l'Estrapade du quartier Saint-Cyprien. Tenue par deux frères, cette boutique a la particularité de proposer en plus de l'espace-vente et du bar à chocolat une galerie de magnifiques sculptures...en chocolat évidemment, ainsi que des ateliers pour initier petits et grands à cet art singulier. A découvrir avant qu'il y ait trop de monde!

 

Adresse : 27 rue Réclusane, 31300 Toulouse

 

Commenter cet article

AuroreInParis 04/12/2017 15:32

Article dense et riche dis donc !
J'ai lu La promesse de l'aube il y a déjà longtemps. A voir si j'ai le temps de voir son adaptation ciné !
J'ai aimé This is us aussi, on va commencer la saison 2.

Concernant les films, j'ai plus aimé Jeune femme que toi.
Pour Maryline trop de mauvaises critiques, j'ai passé mon chemin.
J'ai bcp aimé Diane a les épaules, faussement léger, et émouvant à mon sens !

Belle journée :)

My Little Discoveries 04/12/2017 15:53

Si tu veux mon avis Aurore, il ne faut pas que tu rates "La promesse de l'aube"!!
Pour Maryline tu as eu raison, sinon ce week-end j'ai vu "Plonger" que j'ai bien aimé (malgré toutes les mauvaises critiques)!
A bientôt, bisous!

Manika 02/12/2017 12:44

Je note la série This Is Us . merci

My Little Discoveries 02/12/2017 12:47

J'espère que tu vas aimer, bon week-end Manika! ;)