Voici un petit récapitulatif de mes dernières lectures, séances de ciné et sorties spectacle, sans oublier une escapade à Lyon. C'est parti!

 

  • Livres

 

Petit pays, de Gaël Faye :

 

J'ai laissé passer le buzz qui avait accompagné la sortie du livre de Gaël Faye l'année dernière pour m'y plonger alors qu'il paraissait en poche. Petit pays raconte le génocide des Tutsis par les Hutus au Rwanda et au Burundi du point de vue d'un enfant qui, par la force des choses, devient adulte beaucoup trop vite.

 

La première partie du livre nous montre l'existence plutôt agréable de Gabriel, qui vit dans un environnement privilégié avec ses parents. On visualise plein de jolies couleurs, on sent des odeurs subtiles et on imagine beaucoup d'insouciance. Puis, alors que la guerre civile se prépare, on assiste à la montée de la violence au sein du groupe d'amis du héros et on comprend comment un tel drame peut faire basculer toute une vie, car on ne peut jamais se remettre totalement de tels évènements... Un livre à découvrir, si ce n'est pas déjà fait.

Je pensais être exilé de mon pays. En revenant sur les traces de mon passé, j'ai compris que je l'étais de mon enfance. Ce qui me parait bien plus cruel encore.

Page 213

 

Fairy tale, d'Hélène Zimmer :

 

J'ai eu envie de lire ce premier roman car il a reçu le prix Marie-Claire du roman féminin 2017. L'auteure, qui a seulement 27 ans, nous plonge dans le quotidien difficile et violent de Coralie, mère de trois enfants et vendeuse dans un grand magasin . Elle vit en couple avec Loïc, chômeur qui arrive en fin de droits, et décide de l'inscrire à une émission de télé, Fairy Tale, en espérant qu'elle lui permettra de retrouver du travail. Mais contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre, ce livre est bien loin du conte de fée!

 

Le style, direct et très cru, m'a d'abord déstabilisée. Mais il correspond parfaitement au propos: que ce soit au travail, à la maison ou en vacances, la vie de Coralie est une succession d'épreuves jalonnée de bien peu de moments de plaisir. L'héroïne avance tel un petit soldat mais elle se tient sur un fil et menace de s'écrouler à tout moment. Elle n'est pas soutenue, ni même entendue, que ce soit par son compagnon ou par son entourage. Témoins de ses difficultés, d'une certaine violence ordinaire et de sa solitude immense, on termine cette lecture comme Coralie : plombés et exsangues...

 

 

Une fille dans la jungle, de Delphine Coulin:

 

Tout en prenant bien soin de rester observatrice et de ne pas parler à la place de ses personnages, Delphine Coulin nous immerge au coeur de la jungle de Calais, au moment de son démantèlement, aux côtés d'une bande de jeunes migrants âgés de 10 à 19 ans environ. L'auteure offre une place privilégiée à Hawa, une Ethiopienne qui a fui son pays pour échapper à un mariage forcé.

 

Ces six jeunes sont confrontés à la saleté, la puanteur, le froid, la faim, le rejet, les trafics, le viol, la violence, le désespoir... Comme Voir du pays qui m'avait beaucoup plu, Une fille dans la jungle est un roman coup de poing. Avec son écriture distanciée et sans fioriture, Delphine Coulin nous fait rencontrer des enfants de la jungle que nous n'oublierons pas de sitôt!

  • Cinéma

 

Je vais beaucoup au cinéma depuis la rentrée mais je n'ai pas eu de gros coup de coeur récemment... Est-ce que je fais de mauvais choix, la qualité n'est-elle vraiment pas au rendez-vous, ou est-ce que je ne suis pas très bon public en ce moment? Difficile à dire... 

 

Je ne m'étendrai pas sur L'atelier, Happy end, ni même sur la Palme d'Or 2017 The Square, qui m'ont déçue. Malgré les bonnes critiques, je me suis véritablement ennuyée devant ces trois films.

 

Les années folles et Faute d'amour ne manquent pas de qualités et m'ont davantage intéressée, mais pour des raisons différentes (manque de profondeur des personnages pour le premier et sujet plombant pour le second), je ne suis pas ressortie de la salle très emballée. Même chose pour La villa et Au revoir là-haut, que j'ai vus en avant-première en présence des réalisateurs. J'ai trouvé que le film de Robert Guédiguian manquait un peu de rythme et que celui d'Albert Dupontel, qui reste néanmoins une adaptation réussie, traînait en longueur...

 

 

Mon top 3 est finalement assez disparate puisque si je devais vous conseiller trois films, ce serait Otez-moi d'un doute, qui ne doit plus être à l'affiche mais qui est celui qui m'a le plus touchée ces dernières semaines, Le sens de la fête, mené par un grand Jean-Pierre Bacri et qui est l'un des seuls films du moment à donner le sourire, et enfin 12 joursCe documentaire de Raymond Depardon (vu en avant-première) s'intéresse à un sujet difficile (les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement) et donne la parole à ceux qu'on n'entend jamais. Je vous le conseille à sa sortie en salles le 29 novembre prochain.

 

N'oubliez pas également ma recommandation du mois dernier : Jalouse, de David et Stéphane Foenkinos, sur les écrans le 8 novembre!

 

  • Spectacles

 

Pour la première fois, je suis allée voir un spectacle rediffusé au cinéma : le show de Michaël Grégorio intitulé "J'ai 10 ans" pour fêter ses 10 ans de scène. Avantage : le prix est moins élevé au ciné. Inconvénient : l'ambiance est bien rendue à l'écran mais ce n'est pas du live. 

 

Je ne connaissais pas bien cet artiste mais j'étais curieuse de le découvrir, et j'ai passé une excellente soirée! Le jeune chanteur-imitateur m'a bluffée, sa palette vocale est impressionnante et son sens de l'humour très aiguisé.

 

Michaël Grégorio se glisse dans la peau de Jacques Brel puis de Michael Jackson, de Vincent Delerm comme de Grand Corps Malade, en passant par Edith Piaf ou encore AC/DC, tout en nous faisant beaucoup rire. J'ai particulièrement aimé les morceaux où il "mélange" deux chanteurs aux styles opposés et ceux dont les paroles sont modifiées! 

 

Ce spectacle-évènement regroupe les meilleurs moments de ses trois premiers spectacles revisités par une scénographie innovante, des sketches inédits et des surprises... Ne manquez pas la tournée qui débute (voir les dates ici)!

Lors de mon week-end à Lyon (voir plus bas), j'ai assisté au nouveau spectacle de Léon le magicien au Repaire de la Comédie.  Au programme : de la magie, du mentalisme et du close-up, ainsi que beaucoup d'humour et d'interactivité. Les numéros sont variés et le jeune magicien est bluffant, il plait aux petits comme aux grands. Alors n'hésitez pas à aller le voir entre famille ou entre amis, vous passerez un très bon moment!

 

Site internet : www.leonlemagicien.com

 

 

  • Week-end à Lyon

 

Par un beau week-end ensoleillé, j'ai récemment mis le cap sur la capitale des Gaules que je connaissais mal, et plus particulièrement sur le Vieux-Lyon que j'ai arpenté lors d'une chouette visite guidée organisée par l'Office du Tourisme. Au menu : l'imposante cathédrale Saint-Jean, les célèbres traboules reliant une rue à une autre ainsi que quelques monuments incontournables comme la Maison du Chamarier ou l'Hôtel de Gadagne. J'aime bien commencer la découverte d'une ville par une telle visite car d'une part cela m'aide à me repérer, et d'autre part je retiens plus facilement les explications et anecdotes distillées oralement que lorsque je lis un guide...

 

J'ai trouvé que ce quartier très vivant avait beaucoup de charme, et j'ai prolongé le plaisir avec un dîner dans le bouchon labellisé Les Lyonnais, où j'ai dégusté une délicieuse quenelle de brochet: une bonne adresse à la fois conviviale et typique!

 

Mon week-end s'est terminé par une visite de la basilique Notre-Dame de Fourvière, accessible par le funiculaire. La vue depuis le sommet de la colline vaut le coup d'oeil et a clôturé en beauté cette escapade lyonnaise!

Pêle-mêle (octobre 2017)

---

Et vous, quelles sont vos petites découvertes d'automne?

Commenter cet article

Colis Blog 14/11/2017 09:58

J'aime beaucoup votre blog, merci de partager vos découvertes ! Entièrement d'accord avec vous pour Au revoir là-haut, j'étais déçu. Pourtant je suis habituellement fan de ce que fait Dupontel.

My Little Discoveries 14/11/2017 10:27

Merci! On retrouve la patte de Dupontel dans "Au revoir là-haut" et les acteurs sont bons mais le film est vite oublié, il manque un petit quelque chose...

Copines, mamans et femmes ( très ) actives ! 12/11/2017 16:19

Joli pêle mêle ;-)

My Little Discoveries 12/11/2017 17:25

Merci pour votre petit mot!

Anthony 05/11/2017 22:18

Oh tu aurais du me dire que tu venais à Lyon !
Je viens d'acheter Petit Pays, suite à la découverte de ses chansons (que j'adore !) mais je ne l'ai pas encore commencé

My Little Discoveries 06/11/2017 09:06

Coucou Anthony!
En fait mon week-end lyonnais était bien rempli, j'y allais pour des retrouvailles familiales ;)
Bonne lecture avec "Petit pays" et à bientôt!

Manika 01/11/2017 16:23

merci pour ce partage inspirant .

My Little Discoveries 01/11/2017 19:00

Merci pour ton petit mot Manika! ;)

Aurore 31/10/2017 15:16

J'ai lu Petit pays en janvier , on me l'avait offert pour Noel. Il m'a bouleversée ...
Pour les films, merci pour le conseil, je vais noter le documentaire de Depardon, dont le sujet pourtant difficile me tente bien.

Belle journée !

My Little Discoveries 31/10/2017 15:24

Le documentaire de Depardon suscite pas mal de questions, c'était intéressant de pouvoir débattre avec lui après la séance, Bonne journée Aurore!