'Le fils de Jean', de Philippe Lioret

Publié dans Culture – Ciné

Comme 'Je vais bien ne t'en fais pas' et 'Welcome', 'Le fils de Jean' fait partie de ces petites pépites qui bouleversent avec autant de douceur que de profondeur... A voir absolument si vous aimez le cinéma discret et sans esbroufe, mais ô combien intelligent, de Philippe Lioret!

'Le fils de Jean', de Philippe Lioret

Drame français de 1h38min (2016) réalisé par Philippe Lioret avec Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan... Sorti le 31 août 2016.

Synopsis: À trente-trois ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu'il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d'aller à l'enterrement pour les rencontrer. Mais à Montréal, personne n'a connaissance de son existence ni ne semble vouloir la connaître... (source allocine.fr).

Voici la bande-annonce :

Le saviez-vous?

  • C'est le roman Si ce livre pouvait me rapprocher de toi de Jean-Paul Dubois, que Philippe Lioret a lu il y a longtemps, qui lui a fourni l'inspiration nécessaire au Fils de Jean. Après Welcome et Toutes nos envies, le metteur en scène souhaitait faire un long métrage solaire et le livre lui en a inspiré le point de départ, à savoir celui d'un homme qui découvre qu’il a deux frères inconnus et veut les rencontrer. Il confie : "Nous avons pris les droits du livre, mais je ne l’ai pas rouvert ; il n’a été qu’une source d’inspiration, un point de départ, donc. Mais sans lui, il n’y aurait pas de film. Les fondements de son livre sont bien là, mais ce ne sont plus que des mots, comme des mots clés : père, découverte, fratrie, Canada, soeur. L’essentiel en fait."

  • Pour l'interprète du personnage de Mathieu, la seule chose que Philippe Lioret savait avant de le chercher était qu'il devait avoir de l'enfance en lui malgré sa trentaine. C'est seulement après avoir auditionné sans résultats satisfaisants beaucoup d'acteurs que le cinéaste a finalement rencontré Pierre Deladonchamps, qui correspondait à ce qu'il cherchait.

'Le fils de Jean', de Philippe Lioret
  • Pour trouver le personnage de Pierre, Philippe Lioret a visionné beaucoup de films québécois jusqu'à ce qu'il tombe sur Le DémantèlementGabriel Arcand tient le rôle principal. "Au bout de trois minutes, je savais que Pierre, l’ami de Jean, c’était lui. À tel point que je me souviens m’être dit (et ce n’est pas une formule) : “S’il ne peut ou ne veut pas le faire, je ne le fais pas”. Derrière son air bourru – qui était précisément ce que je cherchais pour le rôle de Pierre –, Gabriel est quelqu’un d’une sensibilité immense qui n’est pas pour rien dans son talent", se souvient le réalisateur.

  • Le tableau légué à Mathieu s’appelle Jeune garçon les yeux au ciel. Philippe Lioret a mis des mois à le trouver. Le metteur en scène a été saisi par ce tableau dont l'artiste demeure inconnu : "C’est un tableau unique… de père inconnu. Chez moi, ça vient souvent du père. Dans L'Equipier, dans Je vais bien, ne t'en fais pas. Même dans Tombés du ciel et dans Welcome, il est question de paternité. Je dois avoir un truc avec ça que je n’ai pas réglé. La famille, c’est d’abord le lieu du secret, le monde du silence."

Source: allocine.fr

'Le fils de Jean', de Philippe Lioret

Mon avis:

Le fils de Jean est un film sensible qui traite des secrets de famille, de la filiation, et en particulier du fait d'être père à travers trois personnages différents: Mathieu, le héros, Jean, son père disparu, et Pierre, l'ami de Jean. Il montre que l'on a profondément besoin de savoir d'où l'on vient, de se sentir appartenir à une lignée ou à un clan, même si on décide à un moment de s'en écarter. Et encore plus quand on devient parent soi-même...

Le casting est parfait, avec un Pierre Deladonchamps - que je découvrais ici, n'ayant pas vu L'inconnu du lac pour lequel il a obtenu le César du Meilleur espoir masculin - et un Gabriel Arcamp remarquables de justesse. Leur simplicité m'a beaucoup plu et je ne peux imaginer meilleurs acteurs pour leurs rôles respectifs!

Comme dans Je vais bien ne t'en fais pas et dans Welcome, ce que j'ai adoré par-dessus tout dans Le Fils de Jean, c'est que tout y est suggéré, rien n'est appuyé. Les regards et les silences en disent aussi longs que les mots. L'exercice est casse-gueule mais parfaitement exécuté! J'aime ce cinéma sur le fil, modeste et sensible, où le réalisateur laisse le spectateur réfléchir et le conduit vers l'émotion sans en faire trop. L'équilibre est subtil, mais une fois de plus Philippe Lioret réussit à émouvoir et à nous cueillir dans les dernières minutes du film. On repense d'ailleurs au Fils de Jean longtemps après la projection...

Vous l'avez compris, c'est du travail d'orfèvre! L'un de mes films préférés depuis le début de l'année.

'Le fils de Jean', de Philippe Lioret
Commenter cet article

Aurore 09/09/2016 15:28

Les articles sur ce film sont super bons ! j'ai beaucoup aimé Je vais bien ne t'en fais pas et Welcome, par contre je n'ai pas accroché à la bande annonce de celui-ci.

My Discoveries 09/09/2016 17:22

Coucou Aurore!
C'est une pépite ce film, ne passe pas à côté à cause de la bande-annonce...

Bernieshoot 07/09/2016 16:28

c'est un film qui dégage des émotions il me tente bien

My Discoveries 07/09/2016 17:47

Ah ça oui, je te le conseille vivement Bernie!

lalydo 07/09/2016 10:23

J'ai bu la BA il y a quelques jours et ce film m'avait beaucoup intrigué.
Je pense que je le verrai cet hiver dans mon canapé :)
Bisoous

My Discoveries 07/09/2016 17:47

Prépare les Kleenex ;)
Gros bisous!