'Regarde les lumières mon amour', d'Annie Ernaux

Publié dans Culture – Livres

'Regarde les lumières mon amour', d'Annie Ernaux

Le livre:

« Souvent, j’ai été accablée par un sentiment d’impuissance et d’injustice en sortant de l’hypermarché. Pour autant, je n’ai jamais cessé de ressentir l’attractivité de ce lieu et de la vie collective, subtile, spécifique, qui s’y déroule. » - Annie Ernaux (source: www.folio-lesite.fr)

L'auteur:

Annie Ernaux est née à Lillebonne et elle a passé toute sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. Agrégée de lettres modernes, elle a enseigné à Annecy, Pontoise et au Centre national d’enseignement à distance. Elle vit dans le Val-d’Oise, à Cergy. Elle est notamment l’auteur de La place, prix Renaudot 1984 (source: www.folio-lesite.fr).

Source photo: www.france5.fr

Source photo: www.france5.fr

Mon avis:

Après Jeanne Benameur dont je vous ai déjà parlé ici et , j'ai découvert en ce début d'année une deuxième grande dame de la littérature française : Annie Ernaux. Mieux vaut tard que jamais comme on dit! J'en profite pour remercier l'amie qui m'a conseillé et prêté La place, livre avec lequel j'ai fait connaissance avec l'auteure et qui m'a beaucoup "parlé". Dernièrement je me suis donc plongée dans Regarde les lumières mon amour dans lequel, comme le titre ne l'indique pas, Annie Ernaux dissèque la vie dans les supermarchés. Ou plus exactement dans le sien puisqu'elle tient pendant un an le journal de chacune de ses visites dans l'hypermarché Auchan où elle va régulièrement faire ses courses.

Née bien avant l'arrivée des premiers hypers en France, Annie Ernaux a assisté aux "débuts" de ces temples de la consommation qui, comme elle le décrit très bien, peuvent rassurer et mettre en joie autant que repousser. Les centres commerciaux étant les seuls endroits où autant de gens différents (âge, origines, classe sociale, look...) se côtoient quotidiennement, il lui a semblé naturel de s'emparer de ce sujet traditionnellement considéré comme "au-dessous" de la littérature. Dans ce livre aux allures d'étude sociologique, l'auteure essaie de montrer une réalité sociale en retranscrivant le plus fidèlement possible son expérience de consommatrice. Et dans une postface inédite rédigée en janvier 2016, elle fait un état des lieux de "son" Auchan trois ans après.

Le sujet n'est peut-être pas très attirant au départ mais il est pourtant passionnant! Je me suis souvent fait moi-même la réflexion à la caisse que mettre ses achats sur le tapis roulant, à la vue de tous, était une véritable mise à nu! Ce que l'on achète dit tellement de choses de notre mode de vie: célibataire, en couple, avec un bébé ou des enfants, avec des animaux, de faibles revenus ou au contraire un bon niveau de vie, etc). Par moments cette lecture m'a aussi fait penser au film La loi du marché, avec Vincent Lindon dans le rôle d'un homme qui devient vigile dans un supermarché. Voilà donc une lecture intéressante qui m'encourage évidemment à continuer à explorer la bibliographie d'Annie Ernaux!

Commenter cet article

Yuko 09/08/2016 11:37

Annie Ernaux a une jolie plume, je note ce titre ^^ Merci ! Bisous

My Discoveries 09/08/2016 17:27

Oh oui, bisous Yuko!

lalydo 05/07/2016 09:55

J'ai lu La Place au collège mais, comme souvent dans ce genre de lectures imposées, je n'en garde pas beaucoup de souvenirs. Je devrais le relire afin de me refaire une idée et, pourquoi pas, découvrir l'oeuvre d'Annie Ernaux!
Gros bisous

My Little Discoveries 05/07/2016 17:21

Ah tu as de la chance d'avoir eu Annie Ernaux au programme, mais je comprends que tu ne t'en souviennes pas... Bonne soirée et gros bisous!