"Danser les ombres", de Laurent Gaudé

Publié dans Culture – Livres

Après "Le voyant", le second roman que j'ai lu dans le cadre du Prix Relay des voyageurs-lecteurs 2015 n'est autre que "Danser les ombres". L'occasion pour moi de découvrir Laurent Gaudé, même s'il s'agit déjà de son 8e ouvrage!

"Danser les ombres", de Laurent Gaudé

Le livre:

En ce matin de janvier, la jeune Lucine arrive de Jacmel à Port-au-Prince pour y annoncer un décès. Très vite, dans cette ville où elle a connu les heures glorieuses et sombres des manifestations étudiantes quelques années plus tôt, elle sait qu’elle ne partira plus, qu’elle est revenue construire ici l’avenir qui l’attendait.
Hébergée dans une ancienne maison close, elle fait la connaissance d’un groupe d’amis qui se réunit chaque semaine pour de longues parties de dominos. Dans la cour sous les arbres, dans la douceur du temps tranquille, quelque chose frémit qui pourrait être le bonheur, qui donne l’envie d’aimer et d’accomplir sa vie. Mais, le lendemain, la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence…
Pour rendre hommage à Haïti, l’île des hommes libres, "Danser les ombres" tisse un lien entre le passé et l’instant, les ombres et les vivants, les corps et les âmes. D’une plume tendre et fervente, Laurent Gaudé trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité, qui seule peut sauver les hommes de la peur et les morts de l’oubli (source: www.actes-sud.fr).

L'auteur:

Né en 1972, Laurent Gaudé a fait des études de Lettres Modernes et d’Etudes Théâtrales à Paris. C’est à l’âge de 25 ans, en 1997, qu’il publie sa première pièce, "Onysos le furieux", à Théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au Théâtre national de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment "Pluie de cendres" jouée au Studio de la Comédie Française, "Combat de Possédés", traduite et joué en Allemagne, puis mise en lecture en anglais au Royal National Theatre de Londres, "Médée Kali" joué au Théâtre du Rond Point et "Les Sacrifiées".

Parallèlement à ce travail, Laurent Gaudé se lance dans l’écriture romanesque. En 2001, âgé de 29 ans, il publie son premier roman, "Cris". L’année suivante, en 2002, il obtient le Prix Goncourt des Lycéens et le prix des Libraires avec "La mort du roi Tsongor". En 2004, il est lauréat du Prix Goncourt pour "Le soleil des Scorta", roman traduit dans 34 pays.

Romancier et dramaturge, Laurent Gaudé est aussi auteur de nouvelles, d’un beau livre avec le photographe Oan Kim, d’un album pour enfants, de scénario. Il s’essaie à toutes ces formes pour le plaisir d’explorer sans cesse le vaste territoire de l’imaginaire et de l’écriture (source: www.laurent-gaude.com).

© Jacques Gavard

© Jacques Gavard

Mon avis:

Je n'avais jusqu'alors lu aucun des romans de Laurent Gaudé, j'étais donc ravie de pouvoir le découvrir grâce au Prix Relay.

Première bonne surprise: le style! A l'instar de Jérôme Garcin dont j'apprécie beaucoup la plume, Laurent Gaudé est un véritable écrivain (et pas seulement quelqu'un qui écrit des livres, comme il y en a beaucoup) et j'ai aimé la fluidité de son écriture. Il décrit parfaitement les rues de Port-au-Prince et l'atmosphère qui règne à Haïti, on s'y croirait!

L'auteur a choisi un titre beau et poétique, "Danser les ombres", qui fait référence au fait que les morts cotoient les vivants dans ce roman parfois à la limite du fantastique. Cela aurait pu déplaire à la cartésienne que je suis, mais ça fonctionne puisque les esprits font partie intégrante des croyances vaudoues. Deuxième bon point!

L'histoire que nous raconte Laurent Gaudé est forcément triste puisqu'elle se déroule au moment du tremblement de terre de 2010, mais il décrit aussi de très beaux moments (j'ai beaucoup aimé le quatrième chapitre, qui transpire de bonheur) et une jolie histoire d'amour. On s'attache aux personnages principaux et le récit est bien mené, bref "Danser les ombres" est une belle découverte!

Elle était là, elle, au milieu de tout cela, et elle sentait qu'elle retrouvait non seulement sa ville, puante, grouillante, frénétique, mais aussi sa propre existence. Et alors, surprise elle-même de pouvoir le faire, elle sourit.

J'en profite pour vous signaler que les votes sont ouverts sur le site www.prixrelay.com! "Danser les ombres", "Le voyant", "Un parfum d'herbe coupée" ou "Baronne Blixen" : lequel de ces livres décrochera le Prix Relay des voyageurs-lecteurs 2015? Nous avons tous jusqu'au 18 juin 2015 pour élire notre roman préféré et gagner plein de cadeaux. Alors à vos claviers!

---

A bientôt pour un billet sur ma 3e lecture du Prix Relay!

Commenter cet article

lalydo 23/04/2015 09:40

Je crois qu'il va falloir que je joue et gagne au loto, que j'arrête de travailler... pour pouvoir lire tout ce qui me tente!!! ;)
Gros bisous, merci pour cette belle découverte!

My Little Discoveries 23/04/2015 18:55

Héhé, il faudrait que je m'y mette aussi! ;)
Gros bisous et à bientôt!

ogressdeparis 22/04/2015 21:51

tu me donnes envie de foncer chez le libraire!

My Little Discoveries 22/04/2015 22:40

Oh ça fait plaisir de te revoir par ici ;) C'est un livre original, qui te plaira j'espère si tu te laisses tenter!

Aude 22/04/2015 09:03

j'ai lu cet auteur et j'ai aimé, celui-ci me tente bien.

My Little Discoveries 22/04/2015 18:45

Bienvenue ici Aude! Ce livre a été une belle découverte pour moi en tout cas ;)

Bernieshoot 22/04/2015 08:00

Je n’ai rien lu de cet auteur, visiblement il a un joli style

My Little Discoveries 22/04/2015 18:44

Oui, j'ai aimé sa plume!