Liberté, j'écris ton nom

Publié dans Bric-à-brac

Liberté, j'écris ton nom

Liberté. Mon mot préféré. Et aussi un célèbre poème de Paul Eluard, écrit en 1942 mais tristement d'actualité :

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes maisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Liberté, de Paul Eluard

Ce week-end, de nombreuses marches citoyennes sont organisées un peu partout pour défendre la liberté d'expression. Alors marchons, marchons.

Commenter cet article

Anthony 12/01/2015 11:07

Très beau poème effectivement toujours d'actualité

My Little Discoveries 12/01/2015 17:55

Eh oui...malheureusement.

arielle 12/01/2015 10:54

très beau texte tout à fait actuel et à relire pour redire à tous que la liberté est un beau cadeau quand on est dans un pays comme la FRANCE

My Little Discoveries 12/01/2015 17:55

Oui, l'actualité m'a fait penser à ce poème, qui résonne si fort aujourd'hui...

J-Fi 10/01/2015 16:32

Simplement un tres beau poeme, merci de me l'avoir fait decouvrir!

My Little Discoveries 12/01/2015 17:53

Oui, je suis contente que tu le découvres ici ;)

lalydo 10/01/2015 15:46

Quel texte magnifique!

My Little Discoveries 12/01/2015 17:53

;)

Bernieshoot 10/01/2015 10:06

ce texte était écrit sur le mur de mon collège Jean Moulin c'était aux début des années 70 ...
Liberté !
#jesuischarlie

My Little Discoveries 12/01/2015 17:51

Eh bien j'aurais aimé être dans le même collège que toi! ;)

Marie des marais 10/01/2015 10:02

"Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs !
(...)"
Dernière strophe de La Marseillaise

My Little Discoveries 12/01/2015 17:50

En effet les marches de ce week-end ont montré combien on la chérissait, notre liberté! ;)

julie fleurdementhe 10/01/2015 09:29

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

... ... ...

My Little Discoveries 12/01/2015 17:49

;)