"The Lunchbox", une romance épistolaire qui a tout pour plaire!

Publié dans Culture – Ciné

Précédé d'un excellent bouche-à-oreille, "The Lunchbox" est une comédie romantique attachante qui tient toutes ses promesses. Ne ratez pas ce premier film savoureux qui nous plonge au coeur de l'Inde contemporaine!

"The Lunchbox", une romance épistolaire qui a tout pour plaire!

Comédie romantique franco-germano-indienne de 1h42min (2013) réalisée par Ritesh Batra avec Irrfan Khan, Nimrat Kaur, Nawazuddin Siddiqui... Sortie le 11 décembre 2013.

Synopsis: Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas. En réalité, la lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu'une erreur de livraison s'est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l'espoir de percer le mystère (source allocine.fr).

Voici la bande-annonce:

Le saviez-vous?

  • The lunchbox figurait dans la sélection de la Semaine de la Critique 2013. Sélection parallèle de l'officielle du Festival de Cannes, elle comporte des prix remis par des groupes de journalistes, critiques de cinéma ou encore de lycéens cinéphiles.

  • The lunchbox est le premier long métrage du réalisateur Ritesh Batra. Il a réalisé de nombreux courts métrages dont Café Regular, Cairo (2011), qui l'a propulsé dans de nombreux festivals dans lesquels il a remporté pas moins de 12 prix.

  • Le réalisateur Ritesh Batra a eu l'idée de The lunchbox grâce au phénomène des dabbawallahs à Bombay (Dabba est d'ailleurs le titre original du film), entreprise qui livre des repas le midi préparés par les femmes à leurs maris afin que ceux-ci mangent des plats "maison" sur leur lieu de travail. Un système de livraison par couleur est utilisé par les employés - qui sont pour la plupart illettrés - un système presque sans faille selon l'université d'Harvard qui a étudié le principe et a conclu que seulement un repas sur un million était délivré à la mauvaise adresse. C'est ce repas égaré qui est le départ de l'intrigue du film.

Source: allocine.fr

"The Lunchbox", une romance épistolaire qui a tout pour plaire!

Mon avis:

The lunchbox, sélectionné au Festival de Cannes 2013 dans le cadre de la Semaine de la critique, avait réjouit bon nombre de festivaliers même s'il n'avait pas obtenu la Caméra d'or pour laquelle il concourait. Et comme eux je suis tombée sous le charme! Ritesh Batra, jeune réalisateur indien retenu pour participer aux laboratoires du Sundance Institute, le centre de formation de Robert Redford aux USA, nous livre là un premier film tendre et savoureux.

Dès les premières images, on est plongé au coeur de la ville de Bombay. Les scènes alternent entre le calme de l'appartement de la belle Ila, et surtout sa cuisine où elle mijote de bons petits plats, l'administration où travaille le grincheux Saajan, et notamment la cantine où il reprend goût à la vie au fur et à mesure qu'il découvre les mets puis les petits mots d'Ila, et enfin le train bondé et les rues grouillantes et colorées de Bombay où circulent les dabbawallahs, ces livreurs de lunchbox à cause de grâce à qui les deux héros vont entrer en relation.

"The Lunchbox", une romance épistolaire qui a tout pour plaire!

Sous des allures classiques, le film est rempli de bonnes idées. A commencer par cette rarissime erreur de livraison: selon les chercheurs d'Harvard, l'efficacité du système est telle qu'il n'y a qu'une chance sur un million pour qu'un déjeuner livré par un dabbawala n'atteigne pas son destinataire! Les comédiens sont tous très attachants et les personnages secondaires vraiment intéressants, à l'image de Shaikh qui s'apprête à remplacer Saajan à son poste de comptable et qui incarne selon le réalisateur l'"esprit de Bombay". Enfin j'ai beaucoup aimé le fait que l'on ne voie jamais la voisine d'Ila, sorte de "tante" à qui elle se confie durant la journée et qui est à l'origine de dialogues hauts en couleurs et pleins d'humour!

The lunchbox est souvent décrit comme un feel-good movie, mais je trouve cela un peu réducteur car on y trouve aussi un brin de nostalgie et une indéniable mélancolie. C'est un très joli film indépendant qui, loin des codes de Bollywood, réussit à nous donner le sourire tout en nous montrant l'Inde d'aujourd'hui. Un petit conseil pour terminer: allez au cinéma le ventre plein...ou après la séance, prévoyez un restaurant indien!

---

Et vous, avez-vous envie de partir en Inde avec The lunchbox?

 

N'oubliez pas les premiers concours des 3 ans du blog! A gagner:
- 10 carnets de notes Quo Vadis
- 5 lots de stickers "Qui est à bord?"
- 3 huiles de beauté Weleda
- 3 lots de 3 Livres de Poche édition spécial Noël

RDV cet après-midi pour le 5e billet-cadeau des 3 ans du blog!
Commenter cet article

Valou076 26/12/2013 18:32

il me fait envie, je vois que mon ciné d'art et essai le programme cette semaine, je croise les doigts pour que ce soit encore le cas la suivante ! comme je reprends le boulot demain, je n'ai pas envie de courir ce soir !

My Little Discoveries 26/12/2013 23:28

Alors je croise les doigts avec toi, bisous Valou! ;)

stephanie 16/12/2013 11:50

Encore un film qui me tente bien..en général je ne suis pas déçue sur les films qui se passent en Inde, j'aime bien ces ambiances qui grouillent... Merci encore pour ta critique. Je suis allée voir Casse tête chinois ce we, j'ai beaucoup aimé, j'étais vraiment dans l'ambiance de l'auberge espagnole.. il y a encore des scènes mémorables.. j'ai passé un bon moment et il me tarde même de le revoir !!

My Little Discoveries 16/12/2013 12:01

Ah génial, merci pour ton retour! Je me suis demandée aussi si je n'allais pas aller revoir "Casse-tête chinois" après avoir revu les deux premiers volets, mais il y a pas mal de bonnes sorties en ce moment ...et toujours ce satané manque de temps!

Mélanie 16/12/2013 11:36

Merci pour ta critique ! J'ai très envie de le voir :)

My Little Discoveries 16/12/2013 11:44

De rien, j'espère que tu pourras le voir alors! ;)

Juliette 15/12/2013 11:16

Dès que j'ai vu la bande-annonce, je me suis dit "toi je veux te voir", et ton article confirme ma pensée, merci !

My Little Discoveries 15/12/2013 20:20

Bienvenue ici Juliette, et merci pour ton petit mot!
Bon film alors ;)

Isa 15/12/2013 10:29

J'ai prévu d'aller voir ce film , probablement aujourd'hui ou demain soir car je dois aussi aller voir le film de Guillaume Gallienne ...
J'ai observé cette tradition indienne lors de mon mois à Chennai et rien qu'en regardant la BA , je peux dire que l'histoire réflete une vraie réalité !

My Little Discoveries 15/12/2013 20:18

Waouh, un super week-end ciné en perspective! Alors, alors? ;)

Laet 15/12/2013 00:23

Ça m'a donné super envie de le voir! Le challenge (as often) va être de le trouver sur les écrans ici :-)

My Little Discoveries 15/12/2013 20:17

Aïe, en effet c'est pas gagné... :(

Electra 14/12/2013 15:28

Merci, j'ignore si le film est diffusé par chez moi, je le note pour les vacances de Noël ;-)

My Little Discoveries 15/12/2013 20:17

Regarde dans les cinés arts et essais, j'espère que tu pourras le voir!

Anya / Eclectik Girl 14/12/2013 14:53

merci pour cet article très complet, ça me donne encore plus envie de le voir !

My Little Discoveries 15/12/2013 20:16

De rien Anya, n'hésite pas à revenir me donner ton avis! ;)

Les Sens Ciel 14/12/2013 11:16

Grande adepte de ce type d'histoire ouiii bien sûr que je veux embarquer !! D'autant que l'Inde m'attire beaucoup ;-) Tu m'as donc plus que convaincue ;-)

My Little Discoveries 15/12/2013 20:15

Bienvenue ici Les Sens Ciel, et merci pour ton message!
En effet voilà un aller-retour pour l'Inde bien plus économique qu'un billet d'avion... Bon voyage! ;)

Pim 13/12/2013 22:44

Ohhh j'avais déjà très envie de le voir mais là... Mais où est ma gazette de l'Utopia ?

My Little Discoveries 15/12/2013 20:14

Je peux te prêter la mienne si tu veux ;)
Heureusement qu'il est là l'Utopia!