"Les lisières", d'Olivier Adam

Publié dans Culture – Livres

"Les lisières", le 10e roman d'Olivier Adam paru en poche en mai dernier, est un livre courageux dans lequel on a l'impression que l'auteur se met à nu. Il m'a beaucoup plu!

"Les lisières", d'Olivier Adam

Présentation de l'ouvrage:

Entre son ex-femme dont il est toujours amoureux, ses enfants qui lui manquent, son frère qui le somme de partir s'occuper de ses parents « pour une fois », son père ouvrier qui s'apprête à voter FN et le tsunami qui ravage un Japon où il a vécu les meilleurs moments de sa vie, tout semble pousser Paul Steiner aux lisières de sa propre existence. De retour dans la banlieue de son enfance, il va se confronter au monde qui l'a fondé et qu'il a fui. En quelques semaines et autant de rencontres, c'est à un véritable état des lieux personnel, social et culturel qu'il se livre, porté par l'espoir de trouver, enfin, sa place. Dans ce roman ample et percutant, Olivier Adam embrasse dans un même souffle le destin d'un homme et le portrait d'une certaine France, à la périphérie d'elle-même.

L'auteur:

Olivier Adam est né en 1974. Après avoir grandi en banlieue et vécu à Paris, il s'est installé à Saint-Malo. Il a publié Je vais bien, ne t'en fais pas (Le Dilettante, 2000) et, aux éditions de L'Olivier, Passer l'hiver (Goncourt de la nouvelle 2004), Falaises, A l'abri de rien (prix France Télévisions 2007 et prix Jean-Amila-Meckert 2008), Des Vents contraires (Prix RTL/Lire 2009) et plus récemment Le Coeur régulier.

Source: amazon.fr

"Les lisières", d'Olivier Adam

Mon avis:

Vague à l'âme. Tristesse. Mélancolie. Justesse. Espoir, malgré tout. Nature. Paysages. Fuite. Passé. Faiblesses... Voilà les mots qui me viennent pour évoquer Les Lisières.

De sa plume sensible, Olivier Adam a écrit un roman où il ne ménage personne, même pas lui (ni le milieu modeste dont il est issu, ni les journalistes parisiens et le milieu de l'édition dans lequel il évolue plus ou moins aujourd'hui), et où on devine une part autobiographique très importante. A travers Paul, son "double", il cherche à expliquer pourquoi il ne se sent chez lui nulle part (ou partout), sa difficulté à se lier aux autres, y compris à sa propre famille. Et il raconte avec beaucoup de justesse le désarroi de la France d'aujourd'hui.

Comme dans tous les livres de l'auteur, son regard est triste et désabusé, mais tellement touchant! Personnellement je ne me lasse pas de son écriture fluide qui touche en plein coeur. J'ai tourné les pages frénétiquement pour suivre l'itinéraire de ce héros perdu auquel je me suis vite attachée, et j'ai refermé ce roman avec l'envie qu'il continue encore et encore, même après plus de 500 pages.

Une nouvelle fois, Olivier Adam fait mouche. Je vous recommande vivement cette lecture!

Je ne supporte pas de me sentir attaché, Par le passé. Par les liens familiaux. Par le travail. Par quoi que ce soit. C'est précisément pour ça que je me suis barré dans un lieu où je ne connaissais personne. Pour n'appartenir à rien. Ni à ma famille, ni à la banlieue, ni à ma classe sociale, si j'en ai une, ni à Saint-Germain-des-Prés. C'est précisément pour ça que j'écris.

Page 305

---

Et vous, que pensez-vous des romans d'Olivier Adam?

Pendant les 5 jours qui précèdent la sortie du film "Comment j'ai détesté
les maths" (en salles le mercredi 27 novembre), je vous fais gagner des places sur Facebook et Twitter... RDV là-bas! ;)
Commenter cet article

Julie/FleurDeMenthe 21/10/2014 23:09

Me revoilà ici... C'est sûr que vu comme ça... Ma critique avait été vraiment noire :
Parmi la multitude des destinées effleurées par Paul, il est facile de se retrouver, retrouver nos proches, et alors le regard porté par le narrateur est blessant. En aucun cas ce roman n’est lumineux. Il montre un visage plutôt gris et résigné de la société française, d’une génération. Le personnage ne plaira pas à tout le monde, certains le jugeront hautain et condescendant, et même arrogant à certains égards. Pourtant, sa vie est loin d’être un rêve, et le regard qu’il porte menace de se retourner contre lui. Il ne s’aperçoit pas de son isolement progressif qui l’éloigne de tous. Au fil des pages, on découvre un personnage marginal, esseulé. Le regard assimilable à un jugement porté avec une telle distance sur la vie d’autres, la nôtre parfois, déstabilise complètement. C’est un livre qui peut provoquer une remise en question.

Quels sont les choix qui s’offrent à nous ?
Quelle vie voulons-nous mener ?
Sommes-nous destinés à n’être qu’un clone de nos parents, de nos voisins ?
Quelles cartes jouer, et quand les jouer ?
Quelle folie nous anime ? Vaut-elle le coup ?
Nous contenterons-nous de nous laisser porter par la vie ou prendrons-nous le risque de sortir les rames pour avancer à contre-courant, au risque de se brûler les ailes ?

Étonnamment, avec le recul de quelques mois après avoir refermé ce livre, je m’aperçois que je suis assez écœurée du regard de l’écrivain. Cette atmosphère grise qui revient toujours dans ses livres a été cette fois celle de trop peut-être… Ou peut-être n’ai-je pas réussi à prendre la distance nécessaire vis-à-vis du roman…"

My Little Discoveries 22/10/2014 21:47

Aïe, en effet je vois que nous n'avons pas du tout eu la même lecture de ce livre!
Peut-être que tu ne l'as pas lu au bon moment, que tu étais un peu la tête dans le guidon à cette période-là et comme tu dis que tu n'as pas pris assez de distance. Peut-être que tu l'aimerais davantage si tu le relisais aujourd'hui...ou peut-être pas! ;)

Marie des marais 27/11/2013 19:33

Je n'ai lu que ce titre là de Olivier Adam. Si les états d'âme du personnage principal a plutôt eu l'effet inverse sur moi, j'ai tout de même bien apprécié la plume de l'auteur. Et puis, je lui dois la découverte d'un super groupe grâce à ce livre :)
Je tenterai une autre lecture un jour ! En attendant, demain soir je m'installerai devant France 3 pour "je vais bien, ne t'en fais pas" que je n'ai pas encore vu.
Bonne soirée !

My Little Discoveries 27/11/2013 22:01

Ah merci, je n'avais pas eu la curiosité d'écouter mais c'est tout à fait le genre de musique que j'aime! Dans le même style, je ne sais pas si tu connais mais tu aimerais sûrement l'album "Rome" dont je parlais ici: http://www.mylittlediscoveries.com/article-gros-coup-coeur-pour-quot-rome-quot-album-hommage-morricone-avec-voix-norah-jones-jack-white-118155187.html

Marie des marais 27/11/2013 21:38

Other Lives dont les premières notes du titre Old Statues mettent le héro au bord des larmes (à la fin du bouquin lorsqu'il est en voiture pour se rendre à l'hopital)

My Little Discoveries 27/11/2013 19:54

Ah oui, c'est quel groupe? ;)
J'avais vraiment adoré "je vais bien, ne t'en fais pas" au ciné et je ne l'ai jamais revu, alors moi aussi je ne serai pas loin de ma télé demain! Bon film et bonne soirée Marie!

PandOria 27/11/2013 11:58

Je n'ai jamais lu Olivier Adam mais j'avais aimé l'adaptation cinématographique des Vents Contraires. Il est grand temps que je le lise car je suis sûre que j'aimerais.

My Little Discoveries 27/11/2013 22:02

Héhé, bon film Claudia! ;)

PandOria 27/11/2013 21:12

Merci pour l'info! Je sais donc ce que je vais regarder demain!!! :)

My Little Discoveries 27/11/2013 14:43

Ah oui, tu peux y aller! Il y a aussi la version ciné de son roman "Je vais bien, ne t'en fais pas" qui passe à la télé demain soir: à ne pas manquer!! ;)

Laeti 26/11/2013 09:31

Les avis étaient plutôt mitigés l'année passée lors de sa sortie mais je me le suis procurée dernièrement malgré tout car tout comme toi j'aime les mots doux et poétiques d'Olivier Adam. Ce que tu dis de ce roman me rassure, avec en plus une part autobiographique c'est intéressant! je ne sais pas si je pourrai commencer ce pavé prochainement mais en tout cas, il est dans ma ligne de mire!

My Little Discoveries 26/11/2013 12:37

Tout le monde n'apprécie pas les romans mélancoliques comme celui-ci et je comprends qu'on préfère s'évader dans la lecture, surtout dans le contexte actuel... Mais si tu apprécies l'auteur, tu sais à qui t'attendre et je pense que "les lisières" te plaira, alors n'hésite surtout pas! ;)

Isa 26/11/2013 06:55

Je l'ai sur ma liste depuis un petit moment ... les critiques sont excellentes , il faut vraiment que je le fasse passer en tête de liste !

My Little Discoveries 26/11/2013 12:32

Oui, il est long mais il se lit trẻs vite quand on est dedans! ;)

Livy 25/11/2013 20:19

Je le connais cet auteur. J'avais beaucoup aimé "Je vais bien, ne t'en fais pas", notamment. Sa plume est toujours sensible, douloureuse parfois, mais captivante. Je note, à mettre dans ma PAL :)

My Little Discoveries 25/11/2013 21:30

Si tu aimes son style, tu aimeras forcément "Les lisières"!
Bonne soirée Livy!

filou49 25/11/2013 20:19

Olivier Adam, moi j'adore, j'ai écrit recemment à son sujet lors de ma lecture de ces mêmes lisières...je me reconnais pas mal dans ce qu'il écrit, sa facon de voir la vie, meme s'il est un poil plus désenchanté que moi :o) j'adore sa plume en tout cas et moi aussi pourrais le lire pendant des pages et des pages....un de nos meilleurs écrivains français actuels sans contestation...

My Little Discoveries 25/11/2013 21:29

Oui je me souviens, et je me reconnais aussi pas mal dans ses romans ;) Je n'ai pas encore lu tous ses livres, mais il fait aussi partie pour moi des meilleurs écrivains français du moment!

Olive Ô Saumon 25/11/2013 20:07

J'ai bien aimé! Après, c'est un tel pavé, que j'ai mis au moins 2 mois à le lire! Il m'accompagnait lorsque j'allais au kiné, et à chaque fois mon kiné me disait "ben alors, ça n'avance pas ce livre!". Blague à part, j'ai apprécié sa façon de décrire les sentiments, son histoire...

My Little Discoveries 25/11/2013 21:27

Ahaha, l'anecdote est amusante ;) Moi je l'ai lu en vacances, en deux jours, ça aide à être dedans et à apprécier! C'est vrai qu'il est long mais je ne me suis pas du tout ennuyée!

Douceur Littéraire 25/11/2013 16:31

Merci pour ton billet;) Je ne connaissais pas l'auteur, tu m'as donné envie de le découvrir! A très bîentôt

My Little Discoveries 25/11/2013 16:34

Ah c'est vrai? Moi j'adore sa plume, ses livres sont toujours très mélancoliques mais hyper touchants! J'espère que tu apprécieras autant que moi, bonne découverte en tout cas! ;)

lalydo 25/11/2013 11:12

D'Olivier Adam, je n'ai lu que Je vais bien, ne t'en fais et j'avais été très touchée par son écriture. Depuis, j'ai très envie de le lire de nouveau, ce sera peut être avec celui-ci!
Gros bisous, bonne semaine!

My Little Discoveries 25/11/2013 11:26

Je n'ai pas lu celui-ci mais le film m'avait bouleversée, il fait partie de mes préférés! D'ailleurs il passe sur France 3 jeudi soir, j'ai hâte de le revoir ;)
Gros bisous et bonne semaine à toi aussi!